Afrique de l'Ouest: BRM - Le « timonier » Alioune Camara s'en va, Germaine Diene Sokhna aux commandes

C'est encore une révélation de nos très resautés confrères de Confidentiel Afrique sous la plume de Ismael Aidara.

En effet, selon ce dernier, le banquier sénégalais Alioune CAMARA qui était à la tête de la Banque régionale des marchés (BRM), depuis le lancement de ses activités en 2007, a été débarqué.

La décision est tombée à l'issue du Conseil d'Administration de la banque tenu le mercredi 05 février 2020 tenu à Dakar.

C'est l'épilogue d'un long feuilleton. Entre la mise sous administration provisoire et le directeur Alioune Camara, les administrateurs de la Banque régionale des Marchés (BRM) ont décidé de se séparer de ce dernier.

Le banquier Alioune Camara, seul sénégalais à avoir bâti, de nos jours un modèle de banque d'affaire, a été finalement débarqué de son poste par les administrateurs de ladite institution financière.

Pour rappel, il faut noter que depuis le démarrage des activités de la banque en Mai 2007, le timonier Alioune Camara aux compétences indiscutables a conduit avec succès l'évolution de cette banque.

Toutefois, il aurait par son audace commis des erreurs qui, selon des indiscrétions faites au journal de l'économie sénégalaise (Lejecos) , présentaient des risques graves pour le système financier.

La BRM, selon ces sources, aurait même été débranchée du système de compense de la banque centrale avant d'y être remise.

Autre signe qui illustre que la BRM n'était pas au mieux de sa forme, la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (Badea), a après avoir signé deux accords de prêt d'un montant total de 30 millions de dollars, le mardi 28 février 2019 à Abidjan fait un rétropédalage.

En effet, s'agissant du deuxième prêt qui était une facilité de crédit de 20 millions de dollars destinée à l'accompagnement et au financement de l'activité de commerce extérieur de la BRM, les choses se sont enlisées.

En effet, la Badea ayant eu écho de l'extrême fragilité de la santé de la BRM, a fait un virage à 100 degrés, ce qui explique la renonciation à son engagement.

Les ennuis judiciaires d'Alioune Camara, la santé déliquescente de la BRM et les relations exécrables entretenues avec la Banque centrale, auraient dit -on, poussés les administrateurs à le démettre de son poste de directeur général.

Selon Confidentiel Afrique, Alioune Camara a été remplacé par Germaine Diene Sokhna jusqu'ici patronne de la filiale de la Banque régionale des marchés en Côte d'Ivoire.

Des acteurs du monde bancaire interrogés par le journal de l'économie sénégalaise (lejecos) ne comprennent pas cependant pourquoi le conseil d'administration présidé par Mansour CAMA n'a pas pris la sage décision de garder une valeur sûre du système bancaire sénégalais au sein de l'instance dirigeante pour continuer à bénéficier de l'expertise d'Alioune Camara.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.