Cameroun: Elite one - Le démarrage reporté au 24 novembre

Outre le début du championnat d'élite, le conseil d'administration ordinaire de la Ligue de football professionnel (Lfpc) a également connu le même sort.

Ils devront ronger leur mal en patience. Les amoureux et passionnés du championnat de football de première division ne pourront pas assister aux premières empoignades de la saison cette fin de semaine. Initialement prévu pour ce samedi, l'ouverture de la saison d'Elite One 2018-2019 a été reportée pour le 24 novembre prochain. L'information a été rendue publique par la Ligue à travers un communiqué datant du 30 octobre paraphé par le général Pierre Semengue, président de la Ligue de football professionnel (Lfpc).

Une décision qui apparaît logique au regard du niveau de préparation des différents protagonistes appelés à y participer. Pour certaines formations, la reprise des entraînements ne date que de la semaine dernière. Un retour à l'effort qui rime également avec tests de recrutement et transferts de joueurs et encadreurs dans les clubs. Il ne faudrait également pas occulter que la saison 2018 n'a pas encore connu son épilogue. En effet, la date de la programmation de la finale de la Coupe du Cameroun entre Eding sport Fc de la Lékié et Lion blessé de Fotouni reste attendue.

D'autre part, le communiqué indique également le renvoi du conseil d'administration ordinaire du 7 novembre au 14 novembre prochain. Instance tant réclamée pour assainir le climat délétère régnant au sein des instances dirigeantes de la Ligue au lendemain de la mise en retraite de l'ancienne secrétaire générale, Thérèse Pauline Manguele. C'est également lui qui devra entériner ou non l'élargissement du nombre de clubs qui seront engagés dans les championnats d'élite pour la prochaine saison. En ce qui concerne le championnat Elite Two, sa programmation est tributaire de la tenue des Inter-poules.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.