Maroc: Rencontre sur le programme d'appui et de financement des entreprises à Chefchaouen

Une rencontre de communication autour du programme d'appui et de financement des entreprises s'est tenue, récemment à Chefchaouen.

Présidée par le gouverneur de la province, Mohamed Alami Ouaddane, en présence des représentants d'entreprises, de banques, d'associations et des services extérieurs, cette rencontre a été marquée par la présentation des grandes lignes du Programme "Intelaka" pour l'appui et le financement aux entreprises.

S'exprimant à cette occasion, M. Ouaddane a indiqué que cette rencontre constitue l'occasion de faire connaître aux jeunes le programme intégré d'appui et de financement aux entreprises, qui vient en application des Hautes Orientations Royales contenues dans le discours Royal d'ouverture de la 1ère session de la 4ème année législative de la 10ème législature, rapporte la MAP.

Ce programme vise à offrir une nouvelle génération de produits de garantie et de financement à destination des TPE, des jeunes porteurs de projets, du monde rural, du secteur informel et des entreprises exportatrices, a-t-il rappelé, relevant qu'il offre aux jeunes porteurs de projets plusieurs avantages, les encourageant à l'entrepreneuriat.

Doté d'une enveloppe budgétaire de 8 MMDH, le programme se caractérise par des avantages importants, dont celui ayant trait au taux d'intérêt, historiquement bas et fixé à 2% en règle générale et à 1,75% dans le monde rural, a-t-il expliqué.Pour une meilleure mise en place, trois produits sont offerts, à savoir "Damane Intelak" (monde urbain), "Damane Intelak Al Moustatmir Al Qarawi" (monde rural) et "Start-TPE", qui est un produit de financement sous forme d'une avance remboursable après une franchise de 5 ans sans intérêt et sans exigence de sûreté.

Par ailleurs, cette réunion a également été l'occasion pour les représentants du Centre régional d'investissement et des banques de réaffirmer leur engagement a oeuvrer ensemble afin d'assurer une mise en oeuvre efficiente du Programme "Intelaka" et de définir les mécanismes de gouvernance liés à sa gestion, ainsi que de préparer un contrat-programme qui comprend l'ensemble des intervenants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.