Gabon: Violence en milieu scolaire - Un jeune élève du CES d'Owendo traduit en conseil de discipline

11 Février 2020

Ce lundi 10 Février 2020, au Collège d'Enseignement Secondaire d'Owendo(Sud de Libreville), ancien lycée scientifique, un jeune élève a été appréhendé par les responsables dudit établissement pour attitude notoire. L'inquiétude apparition des armes blanches en milieu scolaire devient potentiellement dangereux.

Depuis plusieurs années déjà, les parents d'élèves, le personnel administratif et les médias accordent une attention particulière au phénomène des violences en milieu scolaire. Bien que les autorités s'y intéressent le moins, au quotidien, ces violences vécues affectent le plus grand nombre. "On a besoin de plus de pédagogie afin de transformer les hommes et de promouvoir ce qu'il y a de meilleur en eux, ce qu'il a y de meilleur dans la société ; de sorte que la violence ne demeure pas le privilège auquel se réfèrent les jeunes" nous a fait savoir un membre de l'Association sur la Sécurité et la Violence à l'Ecole au Gabon (ASVEG)

Bien que la sécurité ait été rétablie aux abords des établissements par la présence des agents de sécurités, les comportements cyniques sont toujours visibles ; tel est le cas de ce jeune élève du CES d'Owando qui a été appréhendé avec un couteau en sa possession. Quel était son intention ? Pourquoi l'avait-il sur lui ? Autant de questions que l'on se pose qui pourrait aider à le comprendre.

Rappelons que la politique du Ministère de l'Éducation Nationale consiste à assurer le bien-être des enfants dans les établissements scolaires et réprimer les comportements déviants. Il n'en demeure pas moins que la question des violences scolaires n'est qu'un micro problème qui reflète un dysfonctionnement macro dans un pays marqué par le tout répressif.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.