Gabon: La Direction générale de la société Bolloré convoqué par Jean Marie Ogandaga

11 Février 2020

Libreville, le 11 février 2020 - Le ministre de l'Economie et des Finances, Jean Marie Ogandaga, a convoqué ce lundi 10 février la direction générale de la société Bolloré Transport & Logistique suite à la diffusion par ses services d'informations factices sur le logiciel SYDONIA WORLD exploité par la Direction générale des douanes et des droits indirects (DGDDI).

Une note émanant visiblement de ladite entreprise fait état, à tort, de « bug » ou dysfonctionnement de SYDONIA WORLD, de la non maîtrise de l'outil par la DGDDI et les transitaires, et de la disparition des données antérieures à son déploiement initié le 13 janvier dernier.

Le ministère de l'Economie et des Finances regrette la diffusion de ces informations erronées qui jette le discrédit sur un outil performant développé par la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (CNUCED) et implanté dans 85 pays.

Par ailleurs, le ministère confirme le bon fonctionnement du logiciel dont l'exploitation a permis d'enregistrer une hausse des recettes douanières et informe de la mise en place de formations à l'utilisation de SYDONIA WORLD au bénéfice des transitaires pour lesquelles la DGDDI n'a enregistré que deux (2) participants pour le compte de la société susmentionnée.

Au terme de l'entretien avec les représentants de la société Bolloré Transport & Logistique, Monsieur Jean-Marie Ogandaga a exigé des excuses de l'opérateur pour le tort causé au gouvernement, à l'administration des douanes et aux partenaires techniques et financiers qui accompagnent le Gabon dans ses réformes.

Rappelons que le Gabon a bénéficié de l'appui de bailleurs de fonds multilatéraux dans la mise en place de SYDONIA WORLD qui vise à rendre davantage efficace et transparente l'action des douanes gabonaises.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.