Tunisie: Mdhilla-CPG - L'arrêt forcé...

11 Février 2020

Les candidats aux concours de recrutement à la CPG, le GCT et la société d'environnement et de jardinage exigent un calendrier et des dates fixes pour la délibération des résultats.

C'était dans l'air, lassés d'une attente angoissante, les candidats aux concours de recrutement viennent de bloquer les issues du siège du district de la CPG et de la laverie du phosphate, forçant ainsi l'arrêt de toute activité phosphatière. Et pour cause, les candidats aux concours de recrutement à la CPG, le GCT et la société d'environnement et de jardinage exigent un calendrier et des dates fixes pour la délibération des résultats de ces concours qui ont eu lieu en 2018.

Le doute qui plane sur ces résultats risque d'être le détonateur d'une crise qui pourrait mettre en péril une accalmie sociale qui a mis du temps pour se dessiner.Il est à signaler que les admis au concours seront au nombre de 700, le concours du CPG concerne 500 recrutés alors que celui du GCT étendu à une échelle nationale permettra de recruter 1 000 agents.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.