Tunisie: Handball | L'après-CAN - Purge en vue ?

11 Février 2020

D'importantes mesures de restructuration seraient prises, ce soir, lors de la réunion du bureau fédéral.

Conclave, ce soir, du bureau fédéral avec, à l'ordre du jour, l'identification de mesures d'assainissement et de restructuration, d'une part, et les préparatifs de la tenue prochaine de l'assemblée générale élective de la Fthb, d'autre part. Concernant le premier sujet, on parle déjà d'une purge en vue qui coûtera leurs places au sélectionneur du sept national, Toni Gerona, et son adjoint Amor Khedhira. La «lessive» toucherait également la DTN de la fédération que beaucoup ont pointée du doigt dans le cadre de l'évaluation de la participation à la dernière CAN.

Certes, il est toujours bon de tirer les enseignements d'un échec et d'en découvrir les responsables. Mais le verre demeurera à moitié vide tant qu'on n'aura pas choisi l'homme qu'il faut à la place qu'il faut. La question est donc posée de savoir qui remplacera ce trio, une fois celui-ci évincé. Des noms circulent déjà à propos de successeurs potentiels du duo Gerona-Khedhira.

Et si nous préférons taire ces noms pour ne pas «influencer» les choix de l'équipe fédérale, une chose est certaine : la relève du sept national sera assurée par l'école tunisienne qu'on a enterrée depuis le départ controversé de Hafedh Zouabi. En parallèle, l'hypothèse de la nomination d'un accompagnateur pour la sélection n'est pas à écarter, l'expérience d'un banc sans responsable administratif ayant été un échec cuisant lors de la CAN et, quelques mois plus tôt, au cours du Mondial. Et dire que cette expérience a porté ses fruits, de longues années durant, depuis Radhi Rehouma jusqu'à Ridha Manaï qui imposaient le calme, la concentration et beaucoup de sagesse sur le banc. Pour ce poste à réhabiliter, on annonce même un candidat, un seul, en l'occurrence l'ancienne gloire de l'EST, Chaker Khenissi qui a, il est vrai, fait ses preuves dans cette tâche aussi bien au sein de l'équipe senior des «Sang et Or» qu'avec actuellement la sélection junior.

Elections

Sur un autre plan, le bureau fédéral va enfin ouvrir le dossier des élections, en donnant, à l'occasion, le coup d'envoi des préparatifs de ces assises qui se doivent obligatoirement (selon la loi) se tenir cette année. Si la date de ce rendez-vous ne sera pas, assure-t-on dans les coulisses du QG de Mutuelleville, poussée au-delà du mois de juillet, pour permettre au nouveau bureau élu de mieux préparer la prochaine saison sportive, il va falloir, au préalable, achever l'élaboration des rapports moral et financier, l'épongement des dettes et l'obtention de l'adoption du dossier financier par un commissaire aux comptes. A la fédération où le temps n'a pas l'air de suspendre son vol, on s'y attelle déjà, sans que rien ne filtre des intentions du bureau actuel de briguer, ou pas, un nouveau mandat. Attendons voir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.