Afrique de l'Ouest: Dakar et Nouakchott signent un contrat d'achat et de vente de gaz

Dakar — Le Sénégal et la Mauritanie ont signé mardi à Dakar un contrat d'achat et de vente du gaz naturel liquéfié de la première phase d'exploitation du champ Grand Tortue Ahmeyim (GTA), a constaté l'APS.

Le contrat a été signé par les directeurs des sociétés pétrolières de la Mauritanie et du Sénégal, la société américaine Kosmos Energy et la multinationale britannique BP.

La signature de l'accord a eu lieu en présence du ministre sénégalais du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé, et de son homologue mauritanien, Mohamed Ould Abdel Vetah.

"Le champ gazier GTA sera développé en trois phases. La première phase, pour laquelle a lieu cette signature de contrat, produira au total environ 2,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an, pour l'exportation, et 70 millions de pieds cubes par jour de gaz (environ 500 mégawatts)", a expliqué M. Cissé.

Ces quantités seront "équitablement partagées entre les deux pays, selon les conditions fixées par l'accord de coopération" entre la Mauritanie et le Sénégal", a-t-il précisé.

"Les entités impliquées dans le projet (Etats et compagnies pétrolières) ont convenu de commercialiser conjointement tout le gaz naturel liquéfié de cette première phase, pour l'optimiser", a ajouté le ministre sénégalais du Pétrole et des Energies.

Pour Mohamed Ould Abdel Vetah, par la signature du contrat, les deux pays affirment leur volonté commune de mutualiser les efforts en vue de leur meilleur positionnement sur le marché international du gaz.

"L'aboutissement de cette étape de commercialisation nous permettra d'accélérer les discussions en vue des phases suivantes du champ GTA", a poursuivi M. Vetah.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.