Afrique: Doutes sur la capacité de l'UA à financer ses opérations de paix

11 Février 2020

Le 33ème sommet de l'Union africaine s'est achevé lundi (10.02.20) avec la volonté de l'UA de résoudre les conflits. Mais des experts craignent que ce ne soit qu'un vœu pieux.

A l'issue de son 33e sommet ordinaire achevé lundi (10.02.20), l'Union africaine a décidé d'allouer dix millions de dollars supplémentaires au Fonds pour la paix de l'organisation panafricaine. Ce fonds, relancé en juillet 2016, doit être doté de 400 millions de dollars, au plus tard avant la fin de cette année.

L'Union africaine espère contribuer ainsi à la résolution des conflits sur le continent. Mamane Sani Adamou, spécialiste des questions sécuritaires, doute cependant de la capacité des Etats africains à assurer le financement des opérations de paix.

"Il a toujours été très difficile pour les Etats africains de manifester de la détermination dès qu'il s'agit de mobiliser des fonds par eux-mêmes", explique M. Sani Adamou.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.