Togo: Une richesse de 1.350 milliards de F CFA créée en 10 ans

11 Février 2020

Ce ne sont que des chiffres que révèlent nos confrères de Togo First qui disent tirer ces chiffres de certains documents officiels. Il en ressort que de 2010 à 2019, un essor sensible a été constaté dans la politique nationale de l'Agriculture togolaise ceci à travers différents programmes et projets déployés par le gouvernement togolais.

Des indications données, on en retient que les investissements dans ce secteur agricole au Togo ont permis de créer, de 2010 à 2019, des richesses qui sont passées de 644 milliards FCFA à plus de 1.350 milliards FCFA.

Entre autres programmes et projets, il y a le PNIASA (Programme National d'Investissement Agricole pour la Sécurité Alimentaire) qui, avec un total de 233 milliards FCFA a développé le secteur agricole à partir du PASA (Projet d'Appui au Secteur Agricole), du PADAT (Projet d'Appui au Développement Agricole au Togo) et du PPAAO (volet Togo du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l'Ouest).

Si on note sur cette période 2010-2019, une augmentation du revenu journalier par producteur de 1,19 $ à 1,84 $ par jour, on en relève que le programme a porté le revenu par producteur de 217.149 FCFA en 2010 à 336.300 FCFA en 2019.

Toutefois, note-t-on que l'objectif de 2 $ par jour par producteur 444.548 FCFA de revenu moyen, n'est toujours pas encore atteint.

Quelles sont donc les armes pour y parvenir ? En tout cas, le patron du département de l'Agriculture doit pouvoir compter entre autres sur le MIFA qui facilite l'octroi du crédit agricole aux agriculteurs, le PAEIJ-SP qui fabrique des success stories, le programme de mise en place des agropoles et les Instituts de Formation en Alternance pour le Développement (IFAD).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.