Afrique Centrale: Les réfugiés darfouriens au Tchad bien accueillis par la population

L'est du pays accueille depuis le début de l'année des milliers de réfugiés fuyant des affrontements près de El-Djinéina dans le Darfour. Arrivés presque démunis, ils sont en train d'être relocalisés plus loin à l'intérieur de la frontière, à Kouchagine Moura, où un espace a été attribué par les autorités.

Le camp de Kouchine s'étend sur plusieurs centaines de mètres où on aperçoit, ici des ouvriers en train de donner des coups de marteau pour achever un abri, là des agents vérifiant les données des nouveaux venus. Ce mardi après-midi, les habitants des villages situés tout autour du camp sont venus rendre visite aux nouveaux venus en leur offrant des vivres et des vêtements.

« Que Dieu veille sur nos femmes et enfants, que votre souffrance arrive à terme, que le malade guérisse, que celui qui a tout perdu retrouve la prospérité, que celui est sans abri trouve un toit. »

Au nom des réfugiés soudanais, Khamissa Yaya Abdel-Aziz remercie les populations hôtes de la sous-préfecture d'Amléyouna : « Nous avons fui le Soudan. Mais Dieu merci, nous avons été bien accueillis par la population de Amléyouna. Merci, mille mercis. »

Depuis dix jours, le camp de Kouchagine se remplit à un rythme de 500 réfugiés tous les deux jours. Ce qui met sous pression les équipes de Abdou Mamane Dango, le chef de la sous-délégation du HCR à Farachana :

« Le principal défi est celui de construire suffisamment d'abri avant l'arrivée de chaque convoi. Les autres défis sont la mise en place du système d'approvisionnement en eau potable et du système d'assainissement. »

Environ 16 000 réfugiés fuyant le Darfour sont attendus dans le camp en construction s'ajoutant aux 350 000 réfugiés soudanais que le Tchad accueille depuis 2003.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.