Afrique de l'Ouest: Coronavirus - Aucun cas avéré au Burkina Faso, où la prévention est renforcée

Le ressortissant chinois placé en quarantaine il y a quelques jours n'est pas atteint par le coronavirus, annoncé la ministre de la Santé Claudine Lougué mardi 11 février. Mais les autorités burkinabè surveillent de près la situation sanitaire et redoublent de vigilance.

Soulagement au Burkina Faso. Au mardi 11 février, alors que la Chine annonce mercredi matin que plus de 1 100 personnes ont succombé au coronavirus, le pays d'Afrique de l'Ouest reste encore épargné du moindre cas. L'inquiétude était montée la semaine dernière, quand des rumeurs évoquaient un cas, celui d'un Chinois placé en quarantaine dans un centre de santé.

Léonie Claudine Lougué a rassuré son pays lors d'une conférence de presse à laquelle des diplomates chinois et des représentants de l'OMS participaient.

Les entrées sur le territoire sont surveillées

« Le patient est quotidiennement suivi par une équipe médicale et il est en très bon état de santé. Les investigations des laboratoires, menées par des experts venus de l'Institut-Pasteur de Dakar, sont négatives pour le nouveau coronavirus », a déclaré la professeure et ministre de la Santé.

Le Burkina Faso n'en reste pas moins mobilisé pour empêcher toute arrivée et propagation du virus sur son sol. Le dispositif de riposte a été mis en place après le premier cas suspect et il demeure actif. « L'entrée sur le territoire burkinabè est surveillée », souligne Léonie Claudine Lougué, qui incite vivement ses concitoyens à « éviter d'être en contact direct avec quelqu'un qui a des signes de grippe », à savoir « nez qui coule, toux, fièvre, fatigue ».

De son côté, l'ambassade de Chine recommande à ses ressortissants de surseoir momentanément à tout retour ou passage au Burkina Faso.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.