Algérie: Le monde célèbre le 30e anniversaire de la libération de Mandela du système de l'apartheid

Alger — Le monde célèbre mardi le trentième anniversaire de la libération de l'ancien président sud-africain, icône de la lutte anti-apartheid, Nelson Mandela, après 27 ans d'emprisonnement, un évènement historique pour l'Afrique du Sud, l'Afrique et l'humanité tout entière.

Le 11 février 1990, Mandela a quitté la prison, un moment historique pour l'Afrique du Sud, l'Afrique et l'humanité tout entière. Un évènement qui, dans l'esprit de beaucoup de gens, a signalé le début de la fin de l'apartheid.

Mandela a été arrêté à plusieurs reprises dans les années 60. En 1962, il a été arrêté pour avoir mené une campagne contre le gouvernement de l'apartheid.

En avril 1964, le militant antiapartheid, qui encourait une peine de mort en compagnie de sept codétenus, a souligné qu'il se battait contre la domination blanche et contre la domination noire.

C'est un idéal pour lequel je vis et que j'espère atteindre. Mais s'il le faut, c'est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir", avait-il déclaré.

Le procès tenu le 12 juin 1964, avait retenu l'attention de la communauté internationale et des appels venus du monde entier pour la libération des accusés.

Quatre ans après sa libération, en 1994, Nelson Mandela deviendra le premier président démocratiquement élu de l'Afrique du Sud. L'ex-président sud-africain est décédé en 2013, à 95 ans. La presse internationale l'avait qualifié de dernier géant politique du 20e siècle.

La célébration du 30è anniversaire de la libération de Mandela, icône de la lutte en Afrique contre la ségrégation raciale érigée en système, et idole incontesté de la défense des valeurs des droits de l'Homme, intervient dans un contexte dans lequel un nombre de pays du continent africain butte sur des conflits armés internes en plus des problèmes liés au développement.

Il avait soutenu son propos en se référant à la célèbre déclaration de Nelson Mandela dans laquelle il avait affirmé: "Nous travaillerons ensemble pour soutenir le courage là où il y a la peur, pour encourager la négociation là où il y a le conflit, et donner l'espoir là où règne le désespoir".

A l'instar d'autres capitales de pays du monde, l'Algérie organise une cérémonie présidée par le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, à l'occasion du 30è anniversaire de la libération de Nelson Mandela.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.