Congo-Kinshasa: Ministère des Affaires Etrangères - Les agents réclament leur prime spécifique

La grogne sociale bat son plein. L'année 2020 semble être celle des revendications. Mardi 11 février 2020, les fonctionnaires du Ministère des Affaires Etrangères ont manifesté devant l'Hôtel du Gouvernement situé à quelques encablures de la Gombe.

«Excellence Mayo, "le peuple d'abord". Halte à la clochardisation de la diplomatie congolaise !», ont-ils écrit sur une banderole, s'adressant au Vice- Premier Ministre, ministre du Budget, Jean Beaudouin Mayo. Ces fonctionnaires de l'Etat réclament le paiement de leur prime spécifique.

Les délégués syndicaux ainsi que des agents du Ministère des Affaires Etrangères et coopération internationale réclament, en effet, le paiement de leurs primes spécifiques de la mobilisation des ressources extérieures. «Nous réclamons le paiement de notre prime spécifique, qui devrait être payée depuis le mois de décembre par le VPM Mayo, jusque-là sans succès », a déclaré un des manifestants. «Nous sommes là pour rencontrer le Ministre afin de discuter autour de ce problème et avoir un consensus», a expliqué le délégué syndical du Ministère.

C'est depuis lundi 10 février 2020, que ces agents sont dans la rue pour manifester. D'autre part, ils disent non à la clochardisation de la diplomatie congolaise et que le VPM agisse selon la vision du Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi, "Le peuple d'abord". Il sied de rappeler que, les mêmes agents dudit Ministère avaient manifesté pour la même cause, le 2 janvier 2020, après la célébration du nouvel an.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.