Tunisie: Karaté | Championnat d'Afrique au Maroc - La belle moisson de Tanger

12 Février 2020

Trois médailles d'or et cinq de bronze pour la Tunisie.

Composée de 10 karatékas seulement, notre équipe nationale s'est bien comportée durant le championnat d'Afrique qui s'est déroulé dans la ville marocaine de Tanger avec la participation de 19 pays dont la majorité représentée par une quarantaine d'athlètes. En remportant 3 médailles d'or et 5 de bronze, notre équipe nationale a terminé 4e au classement. «Un classement honorable et rassurant avant le tournoi qualificatif aux Jeux olympiques de Tokyo 2020. Devancer des pays représentés par 30 et 40 athlètes nous servira de stimulant pour travailler davantage», nous a confié le DTN Saïd Belhassen.

Le rachat de Slimani et Azouzi

Les deux karatékas Nader Azouzi (60 kg) et Thameur Slimani (84 kg) se sont illustrés . Ils ont pris le meilleur en finales sur deux adversaires qui les avaient battus à l'Open de Paris. Ils se sont ainsi rachetés avec brio. Nader Azouzi a débuté en force, en battant au premier tour un adversaire sénégalais par 5 à 1.

Il avait enchaîné au deuxième tour en éliminant un Congolais (1-0) pour accéder en demi-finale.Puis, il a confirmé en éliminant un adversaire redoutable, à savoir l'Egyptien Malek Salama ( 3-2). Gonflé à bloc, il disputa la finale face au Marocain Oussama Idiri qui l'a battu à l'Open de Paris. Malgré cet avantage psychologique et les encouragements du public, Azouzi s'est montré fin prêt physiquement et techniquement. Il a dominé son adversaire en le battant (8-0). De son côté, Thameur Slimani (84 kg) a éliminé un adversaire namibien et un autre marocain aux deux premiers tours pour s'opposer en demi-finale à un adversaire sénégalais chevronné. Motivé, Slimani a enchaîné, en éliminant son adversaire sur le score de 2 à 0.

Retrouvailles

En finale, ce sont les retrouvailles entre Slimani et l'Egyptien Mohamed Ramadhan qui l'a battu à l'Open de Paris (0-1). Slimani s'est racheté en prenant le dessus sur son adversaire sur un score fleuve (12-4) . D'ailleurs , il s'est assuré de la victoire avant la fin du combat. «Nader Azouzi et Thameur Slimani ont excellé. Ils seront en mesure de se mettre en évidence aux J O de Tokyo 2020», a précisé Saïd Belhassen.

La surprise Sellami

La troisième médaille d'or a été glanée par le cadet Mohamed Sellami (57 kg). La victoire au premier tour sur un adversaire marocain (4-3) lui a donné des ailes pour continuer sur sa lancée, en éliminant d'autres adversaires, dont un Congolais (1-0) en finale. «Sellami a du potentiel», a confié le DTN.

Bien qu'il remporta une médaille de bronze, Walid Guezmir (75 kg) n'a pas démérité pour sa première participation à une joute africaine. Il a éliminé aux deux premiers tours, un adversaire de l'Afrique du Sud (12-6) et un Ghanéen (9-0). Puis, il a été battu par un Marocain de justesse (3-5) avant d'enchaîner en prenant le meilleur sur un adversaire camerounais au repêchage (9-1).

Les autres médaillés de bronze sont la cadette Nadime Blanko (54 kg) et le junior Ahmed Rayane Tlili (68), vainqueur au premier tour d'un adversaire de Botswana (4-0).

L'autre junior Ramez Bouallègue (76 kg) a battu au repêchage un adversaire algérien (4-0). Enfin, la 5e médaille de bronze a été glanée par Chahinez Jammi (68 kg). Bouthaina Hasnaoui et Islame Belhassen avaient gagné des combats sans pour autant se qualifier au repêchage».Je suis fier de nos karatékas qui sont parvenus à battre avec brio des champions dans leur fief et devant leur public. Nos résultats lors de ce championnat d'Afrique sont rassurants avant les Jeux olympiques de Tokyo 2020 et le mondial de Dubaï en 2021», a confié le président de la fédération, Hassen Korbi.

L'Autriche et Rabat pour s'affûter

Avant le tournoi qualificatif aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 devant se dérouler en France les 7,8 et 9 mai 2020, cinq karatékas, à savoir Nader Azouzi, Walid Guezmir, Thameur Slimani, Bouthaina Hasnaoui et Chahineze Jammi auront à prendre part à deux tournois internationaux en Autriche les 24 et 25 de ce mois, puis à Rabat la première semaine du mois d'avril.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.