Tunisie: Marché africain - Nouvelles relations d'affaires pour les PME

12 Février 2020

De nombreux pays subsahariens enregistrent aujourd'hui les plus forts taux de croissance dans le monde. 10 % seulement de l'ensemble des exportations tunisiennes sont destinées au continent africain. Le gouvernement tunisien a pris conscience du potentiel que constituent ces marchés africains et entend intensifier les exportations et les investissements.

L'accès à de nouveaux marchés en Afrique, générateur d'emplois pour les petites et moyennes entreprises (PME) tunisiennes choisies, s'est amélioré. Le projet de promotion des activités d'export créatrices d'emplois vers de nouveaux marchés africains (Pema) lancé conjointement par le ministère du Commerce, le Cepex, le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et le GIZ, étalé sur quatre ans (2017-2020), est destiné à la promotion des exportations vers les marchés subsahariens.

Consortiums

L'équipe du projet travaille essentiellement avec de petites et moyennes entreprises du secteur de l'industrie et des services qui ne sont pas présentes sur les marchés africains.

Des entreprises œuvrant dans les secteurs de l'agroalimentaire, de la construction, de la santé et des TIC ont uni leurs forces au sein de consortiums d'exportation afin de conquérir ensemble de nouveaux marchés en Afrique. Ces consortiums élaborent des stratégies d'exportation vers cinq marchés cibles africains, à savoir le Cameroun, la Côte d'Ivoire, la RD Congo, le Kenya et le Nigeria. Le projet s'adresse aussi, de façon explicite, à des entreprises allemandes désirant obtenir des parts de marché en Afrique subsaharienne et qui ont besoin de partenaires sur le continent pour les soutenir. Grâce à des missions de prospection et d'affaires et des visites de foires et salons en Allemagne, en Tunisie et dans les pays africains visés, des contacts peuvent être noués et des partenariats établis.

Avec la collaboration du Cepex, du ministère du Commerce, des Chambres de commerce régionales, des fédérations d'entreprises et des cabinets de conseil spécialisés, l'équipe du projet a créé le réseau d'exportation Think Africa. Cette plateforme diffuse les opportunités de marché aux entreprises tunisiennes, notamment sur les cinq marchés cibles africains. Elle coordonne les services d'information, de conseil et de soutien proposés par ses différents membres.

Pour que les petites entreprises puissent aussi trouver dans le secteur privé un conseil professionnel et spécialisé dans l'accès aux marchés africains, le projet forme des conseillers et conseillères et soutient l'institutionnalisation d'un réseau de consultants. L'équipe du projet veille également à la consolidation des capacités des représentants du ministère du Commerce et des institutions gouvernementales à négocier, appliquer et suivre les accords commerciaux régionaux. Ainsi, l'intégration régionale de la Tunisie sera renforcée, les barrières commerciales seront démantelées et les opportunités d'exportation des entreprises tunisiennes améliorées.

Des résultats prometteurs

Le travail de la plateforme d'exportation Think Africa s'accélère de plus en plus. Ses membres ont planifié des voyages d'affaires communs, dont un voyage de prospection au Kenya. Plusieurs événements d'information et d'échange ont été organisés en 2019 dans différentes régions de Tunisie. La plateforme a invité des acheteurs potentiels de trois pays (Cameroun, Côte d'Ivoire et Congo), et a organisé des rencontres B2B avec 18 hommes et femmes d'affaires africains. Selon une première enquête représentative sur les activités du projet, plus de la moitié des 500 petites et moyennes entreprises tunisiennes concernées par le projet ont réussi à accéder à l'information commerciale sur les marchés cibles. 18 entreprises ont établi de nouvelles relations commerciales avec un partenaire en Afrique subsaharienne. En nouant des relations d'affaires à long terme, le projet contribue également à générer des emplois durables.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Tunisie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.