Guinée Equatoriale: Union africaine - Un nouveau siège du service de renseignement financé par la Guinée équatoriale

Le président de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, a inauguré, le 9 février à Addis- Abeba en Ethiopie, le nouveau siège de la Commission d'intelligence et des services de sécurité de l'Afrique (CISSA).

Financé entièrement par la Guinée équatoriale, le nouveau siège de la CISSA va permettre de faire face aux défis sécuritaires auxquels l'Afrique est confrontée. Le coût total du financement n'a pas été rendu public.

« Le continent africain a subi les mauvaises actions des autres services d'intelligence. Pour cela, la CISSA doit agir avec détermination », a déclaré à cette occasion Teodoro Obiang Nguema.

Notons que la construction de cet édifice intervient dans un contexte marqué par la montée en puissance du terrorisme sur le continent.

Créé le 26 août 2004 à Abuja (Nigeria) par les directeurs des services de renseignement et de sécurité africains, le CISSA est un organe rattaché au Conseil de paix et de sécurité de l'UA. Il a pour mission d'élaborer une stratégie africaine pour le maintien de la paix, la prévention, la gestion ainsi que la résolution des conflits sur le continent.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.