Afrique: Préparatifs du Chan 2020 - Le Congo face au Cameroun le 20 février à Kintélé

La Fédération congolaise de football (Fécofoot) organise du 16 au 20 février au stade de l'Unité à Kintélé un tournoi triangulaire qui mettra aux prises les Lions indomptables du Cameroun, les Léopards de la République démocratique du Congo et les Diables rouges.

Cette compétition permettra aux trois sélections de mieux affûter leurs armes pour la phase finale du Championnat d'Afrique des nations (Chan) qui se disputera du 4 au 25 avril au Cameroun. Le stade de l'Unité a été retenu à la demande des équipes pour une raison particulière. Les quatre stades qui vont abriter les matches du Chan au Cameroun sont en gazon naturel contrairement au stade Alphonse-Massamba-Débat doté, quant à lui, d'une pelouse synthétique.

Le Cameroun ouvrira le bal de la compétition en affrontant, le 16 février à 15 heures 30, les Léopards de la RDC. Les conférences de presse d'avant-match sont prévus le 15 février selon le programme établi par la Fécofoot. Pamphile Mihayo, le nouveau sélectionneur des Léopards locaux, animera sa conférence de presse à 11 heures avant celle du sélectionneur du Cameroun prévue trente minutes plus tard.

Le 17 février, les trois pays engagés dans ce tournoi seront fixés sur leurs adversaires du groupe à l'issue du tirage au sort de la compétition qui aura lieu à Yaoundé. C'est donc loin de leur base que les Lions indomptables sauront s'ils seront dans le groupe relevé ou pas. L'équipe du Cameroun, rappelons-le, sera la plus gâtée puisqu'elle sera la seule à livrer deux rencontres dans cette compétition. Elle bouclera son stage le 20 février contre les Diables rouges du Congo. Les entraîneurs des deux sélections notamment Pamphile Mihayo (11heures) puis Barthelemy Ngatsono (11heures30) seront face à la presse le 19 février.

Le dernier match qui devrait mettre aux prises le Congo à la RDC a été annulé d'autant plus que le nouveau sélectionneur des Léopards locaux qui est en même temps entraîneur du Tout Puissant Mazembe doit se rendre au Maroc entre le 18 et 19 février pour préparer le match aller des quarts de finale de la Ligue africaine des champions opposant au Maroc, le TP Mazembe contre le Raja de Casablanca. Dommage pour les techniciens des deux sélections qui avaient encore une occasion de jauger leur groupe à moins de deux moins du Chan.

Le tournoi de Brazzaville est le deuxième de préparation que bénéficie les poulains de Barthélemy Ngatsono. Ils avaient disputé deux matches à Kinshasa lors du tournoi de Tifoko marqués par une défaite 0-1 contre la RDC (but encaissé sur penalty) puis une victoire sur ce score identique face aux Etalons du Burkina Faso, terminant ainsi troisième du tournoi. Après le tournoi triangulaire de Brazzaville, les Diables rouges devraient, selon le programme qui a été communiqué par la Fécofoot au ministre des Sports et de l'éducation physique le 4 février, se rendre au Rwanda pour disputer d'autres rencontres avant de bénéficier d'une mise au vert de quelques jours avant le Chan soit au Cameroun ou au Gabon. Cinquième lors du dernier Chan au Maroc en 2018, les Diables rouges doivent cette fois viser les quatre premières places selon les dirigeants de la Fécofoot.

Le match Diables noirs-Etoile du Congo ramené au 15 au lieu du 16 février

En raison de cette compétition, le programme de la 17e journée du Championnat national d'élite direct Ligue 1 a été modifié. Le 13 février, la Jeunesse sportive de Talangaï affronte Tongo football club la lanterne rouge. Le 14 février, l'Interclub reçoit V Club Mokanda avant que Patronage Sainte-Anne ne croise l'AS Cheminots. Au stade Marien- Ngouabi à Owando, AS Otoho, le leader accueille le Club athlétique renaissance aiglons. Le 15 février au stade Alphonse-Massamba-Débat, le FC Kondzo en découdra avec le Racing club de Brazzaville avant le choc Diables noirs-Etoile du Congo puis le 16 février au stade Paul Sayal Moukila à Dolisie, l'AC Léopards affronte Nico-Nicoyé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.