Algérie: Démantèlement d'un réseau international de cigarettes à Oran

Oran — Un réseau international de trafic de cigarettes a été démantelé récemment à Oran, par les services de la sûreté de wilaya, lors d'une opération qui s'est soldée par la saisie d'une quantité de 617.581 paquets de cigarettes de différentes marques nationales et étrangères, a-t-on appris mercredi de ce corps de sécurité.

Une quantité de 9.000 sachets de tabac à chiquer, une somme de près de 100 millions de dinars, des sommes en devises et quatre véhicules ont été également saisis au cours de la même opération, a-t-on ajouté.

Les enquêteurs ont procédé ainsi à la perquisition du lieu en question où il a été découvert une quantité de 617.581 paquets de cigarettes d'une valeur estimée à 150 millions de dinars, quelque 9.000 sachets de tabac à chiquer (chema), une somme constituant les revenus de ce trafic estimée à plus de 97 millions de dinars, 2.750 euros, 100 dollars US et 370 lires turques, ainsi que des armes blanches. En outre, 04 véhicules dont 03 fourgons et un véhicule de tourisme haut de gamme ont été saisis, indique la même source, ajoutant que la valeur de la fraude fiscale s'élève à 60 millions de dinars.

Les services de police ont indiqué qu'une fois les procédures sont achevées les 05 individus seront présentés devant la justice.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.