Cameroun: Maurice Kamto, président du Mrc - « La forte abstention me légitime »

12 Février 2020

A propos de cette élection, je tiens à féliciter tous ceux qui ont respecté le mot d'ordre de boycott et se sont abstenus à apporter leur caution à la forfaiture du régime de monsieur Biya. Nous l'avons dit et nous le maintenons, toute élection crédible dans notre pays doit être précédée par la résolution de la guerre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest d'une part, et, d'autre part, par la réforme consensuelle du système électoral.

Nous sommes désormais tous les témoins du triomphe indiscutable de notre appel au boycott qui s'est traduit par une abstention sans précédent dans l'histoire électorale Camerounaise à l'occasion du simulacre de double scrutin d'hier 9 février 2020. Il nous appartient donc à tous de tirer les conséquences de cette énième démonstration faite par le peuple Camerounais du choix qu'il a fait de légitimer une fois de plus ma modeste personne et la cause que je défends dans son seul intérêt.

En effet, de façon massive les Camerounais ont par leur boycott dit non à la forfaiture du régime. Les chiffres en notre procession font état d'un taux de participation d'environ 23%, soit 77% de taux d'abstention. Le portail des camerounais de Belgique (@camer.be). Outre les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest où il n'y a simplement pas eu de vote, dans une ville comme Ebolowa, dans la région du Sud, le taux de participation est d'environ 15%, soit une abstention de 85%.

La communauté internationale, celle qui avec condescendance nous a fait des leçons sur le boycott, peut avec le niveau exceptionnellement élevé d'abstention constater le degré de défiance que le régime de M. Biya a par son incompétence et son irresponsabilité politique installé entre lui et le peuple auprès de qui le Mrc se situe...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.