Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - Les FARDC et la MONUSCO repoussent une attaque des ADF à Mbau

communiqué de presse

Les populations de la localité de Mbau, dans le territoire de Beni, ont repris leurs activités quotidiennes ce mercredi 12 février, rassurées par une forte présence des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et de la Force de la Misson des Nations Unies pour la Stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO).

La veille au soir, aux environs de 20h30mn, la localité de Mbau a été attaquée par des hommes armés identifiés comme des rebelles des ADF (Allied Defense Forces).

Alertée, la base des FARDC de Mbau s'est mise aussitôt en action en pilonnant les rebelles à l'arme lourde. La Brigade d'Intervention de la MONUSCO (FIB) a fait partir ses troupes de Mayi-Moya pour venir à la recousse des FARDC. L'attaque a duré plus d'une heure et les assaillants ont été repoussés. Aucun élément blessé, ni du côté des FARDC, ni de la MONUSCO, disent les sources militaires.

Ce matin, les habitants de Mbau se disent soulagées. Le chef de village de Mbau 1, Salumu ne dit pas autre chose : « La présence des FARDC et des Casques bleus de la MONUSCO à Mbau nous rassure... mais nous voulons que cette présence soit maintenue de peur que ces rebelles ne reviennent », plaide-t-il, soutenu par son épouse qui approuve de la tête ses propos.

Plus loin, des mamans croisées lors des patrouilles des casques bleus sud-africains, expriment aussi leur joie : « Nous sommes contentes, parce que, nous sommes sécurisées aujourd'hui, mais nous sommes fatiguées de la guerre, de l'insécurité, nous voulons que nos enfants aillent à l'école, nous voulons vivre normalement ».

Si les activités socio-économiques ont repris normalement, ce matin à Mbau, les écoles, elles, sont restés fermées. A l'école primaire Tuende-Mbele par exemple, les parents ont préféré garder les enfants à la maison : « les enseignants étaient venus ce matin, mais il n'y avait pas d'élèves, donc ils sont repartis. Les parents ont gardé les enfants chez eux, mais si le calme est définitif, ils vont revenir demain », affirme un habitant.

Pour l'instant, les casques bleus sud-africains de la Brigade d'Intervention de la MONUSCO restent positionnés à Mbau, aux côtés des FARDC, pour prévenir toute autre attaque dans cette localité du territoire de Beni, qui a déjà fait l'objet des tueries par les ADF.

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.