Cote d'Ivoire: Concours Dame Francophone - La célébration du beau langage et du beau Physique

12 Février 2020

Le Centre Culturel Jean Baptiste Mockey de Grand-Bassam a abrité le 8 février la présélection du concours Dame francophone. Un concours élitiste organisé dans certaines villes du pays, et dont l'étape de Grand Bassam avait pour marraine Me Linda Diplo.

Pour cette présélection qui se voulait haut en couleurs, la marraine avait à ses côtés Ouégnin Guy-Daniel, représentant le maire de la ville, Martine Améthier, représentant son époux, le maire de Bonoua, Patrice Thevier, Directeur du Service de Coopération et d'Action Culturelle de l'Ambassade de France en Côte d'Ivoire, également directeur de l'Institut Français et son épouse, les représentants des ambassades de Guinée Equatoriale, du Congo en Côte d'Ivoire, du Consulat Honoraire de Madagascar à Abidjan et leurs épouses, ainsi que des membres de la Cour royale et des chefs de communautés.

Au chapitre des allocutions, Elisabeth Séry, la présidente locale du Comité Dame Francophone, Martine Tokpa, présidente de l'Organisation Internationale Dame francophone, ont permis à tous les invités de faire connaissance avec ce concours qui « n'est pas un concours de beauté ordinaire.

Il tient certes compte du physique des candidates, mais met surtout en avant leurs valeurs morales et leur maîtrise de la langue française », ont-elles expliqué en substance. Toute chose qui a réjoui la marraine Linda Diplo qui a exprimé toute sa fierté de participer ainsi à la promotion de la femme belle et intelligente.

« L'éclat de la beauté doit se conjuguer à la fulgurance de l'intelligence et à la maîtrise de la langue française...Je me sens sincèrement honorée d'avoir été choisie comme Marraine d'un tel concours. Je reste persuadée que nous serons tous séduit par la splendeur, le charme, la beauté et l'intellect des jeunes femmes qui se présenteront devant nous », s'est-elle laissé convaincre .

Dans le déroulé, les candidate se sont présentés devant les jurés en tenue de ville, en pagne et en habits traditionnels. Elles avaient pour mission de révéler l'histoire des tenues traditionnelles qu'elles portaient.

Autre articulation importante du concours, le speech sur un fait de société, la présentation et la promotion des potentialités de Grand- Bassam, classée depuis quelques années déjà, patrimoine de l'Unesco.

A ce jeu alliant beauté et intelligence, c'est Doriane Amuah (24 ans, diplômée en Finances Comptabilité) qui a convaincu les membres du Jury. Par sa prestance et ses qualités intellectuelles, elle a surclassé les dix autres candidates. Ce qui fait d'elle Dame Francophone-Bassam. Elle a pour 1re Dame, Amangoua Bérénice (21 ans) et 2e Dame, Saintiche Bagou (21 ans).

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.