Sénégal: Les banques sénégalaises réalisent un total bilan provisoire de 7675,5 milliards de FCFA à fin décembre 2019

Le total bilan des établissements de crédit est ressorti provisoirement à 7 675,5 milliards à fin décembre 2019. C'est une révélation de Ahmadou Al Amine Lo, directeur national de l'Agence Bceao Sénégal.

2 068 470. C'est le nombre de comptes bancaires de la clientèle recensé par la Bceao dans le paysage du secteur de la banque au Sénégal en septembre dernier.

En effet, à l'issue de la rencontre entre le directeur national de la Bceao pour le Sénégal, Ahmadou Al Amine Lo et les directeurs généraux des établissements de crédit de la place, il est noté que, contre un nombre de 1 859 368 comptes bancaires en décembre 2018, le taux de bancarisation strict s'est accru de 2,8%, passant de 19,0% en 2018 à 21,8% en 2019

La Banque centrale révèle dans la même veine que selon « les statistiques provisoires arrêtées dans l'attente de la réception des états financiers annuels certifiés, le total bilan des établissements de crédit est ressorti à 7 675,5 milliards Cfa à fin décembre 2019, en progression de 425,7 milliards (+5,9%) comparativement à la même période de l'année précédente ».

Aussi, faut-il noter, d'après l'Institution financière centrale, les emplois nets du système bancaire ont augmenté de 7,0%, passant de 6 331,2 milliards en décembre 2018 à 6 775,5 à la même période de 2019.

Cela, dit-on, sous l'impulsion des crédits qui se sont inscrits en hausse de 356,3 milliards Cfa (+8,0%) pour se chiffrer à 4 803,3 milliards de francs Cfa.

Dans le même sillage, « les ressources se sont consolidées de 10,1% pour s'établir à 6 524,9 milliards en décembre de l'année dernière, en liaison avec la progression de 566,4 milliards (11,7%) des dépôts collectés auprès de la clientèle à 5 396,0 milliards à la même période de 2019. Les dépôts à vue représentent environ 57,3% de l'ensemble des dépôts collectés ».

La Bceao confie par ailleurs que pour « les conditions de banque, les taux bancaires s'inscrivent à l'intérieur d'une fourchette comprise entre 6,5% et 9,0%. Le taux de base moyen est resté stable à 8,2% ».

Elle relève enfin que les taux débiteurs des banques varient entre 11,6% et 14% tandis que les taux créditeurs s'établissent entre 1% et 8,9%.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.