Tunisie: Le président de la République s'entretient avec l'écrivain et politologue français Gilles Kepel

Tunis — Le président de la République Kais Saied a reçu, mercredi au palais de Carthage, l'écrivain et politologue français, spécialiste de l'Islam et du monde arabe, Gilles Kepel, qui lui a remis à l'occasion une copie de son nouveau livre, "Sortir du chaos, les crises en Méditerranée et au Moyen-Orient",

L'entretien a porté sur les perspectives de coopération entre universitaires et chercheurs en Tunisie et en France, a indiqué la la Présidence de la République dans un communiqué, les deux parties mettant l'accent sur la profondeur des relations entre les deux pays.Le chef de l'Etat a souligné l'importance de cette rencontre intellectuelle en raison de ses dimensions politiques, et ouvre des voies plus large à la pensée politique et humaine en général, ajoute le communiqué.

"L'entretien a porté sur plusieurs questions politiques méditerranéennes et régionales, ainsi que sur des axes liés à la recherche et aux études universitaires", a déclaré de son côté Gilles Kepel au terme de l'entretien.Il a souligné qu'il a abordé également l'élection du président Kais Saied "choisi par des jeunes aspirant à changer la situation, ce qui reflète la nécessité de repenser la politique différemment au niveau de la région méditerranéenne et du monde".

A La Une: Tunisie

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.