Burkina Faso: Ministère de l'Agriculture - L'approche japonaise Kaizen fait ses effets

12 Février 2020

Le ministère de l'Agriculture et des Aménagements hydroagricoles a organisé, le mercredi 12 février 2020 à Ouagadougou, un atelier de restitution des résultats de l'évaluation du processus de mise en œuvre de l'approche japonaise Kaizen ou 5S au sein du département.

L'approche japonaise Kaizen ou 5S (seiri=éliminer, seiton=nettoyer, seiso=ranger, seiketsu=standardiser, shitsuke=développer une discipline de groupe autour de l'organisation mise en place) en expérimentation au Ministère de l'Agriculture et des Aménagements hydro-agricoles (MAAH) produit des effets positifs.

C'est ce qui ressort des résultats de l'évaluation du processus d'application de la méthode dans le département présenté, le mercredi 12 février 2020 à Ouagadougou, au cours d'un atelier.

Le Secrétaire général (SG) du MAAH, Dr Lamourdia Thiombiano, a rappelé que c'est dans le but d'améliorer leurs performances que les ministères en charge de l'agriculture et de l'eau ont sollicité l'appui de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) pour la mise en œuvre de l'approche Kaizen dans les deux départements.

La méthode 5S, qui se veut une démarche innovante d'améliora-tion de l'environnement et des conditions au travail et par conséquent d'optimisation des résultats, a-t-il informé, a été ainsi enseignée à une trentaine de facilitateurs des deux départements en septembre 2019. Ces derniers appliquent depuis octobre dernier, la méthode entérinée par les deux ministres lors d'une journée de salubrité dans leurs services respectifs.

« ... procurer un niveau élevé de qualité »

Déjà, le SG a noté que l'environnement de travail a évolué positivement dans son ministère. Selon lui, l'approche à long terme permettra d'avoir des avancées significatives dans le domaine agricole, de l'autosuffisance voire de la sécurité alimentaire.

« En faisant la promotion d'un environnement de travail propice, cette approche a l'avantage de procurer un niveau élevé de qualité, de sécurité et de productivité telle que nous l'envisageons dans nos deux ministères.

La coopération entre notre pays et la JICA a toujours été un tremplin pour le renforcement des performances locales, le transfert de bonnes pratiques et technologies.

Nous devons consolider et perpétrer les différents acquis enregistrés notamment l'approche 5S qui donne un ensemble d'outils de management afin d'améliorer notre productivité », a-t-il soutenu.

De ce fait, il a annoncé que la méthode sera mise à l'échelle dans tous les démembrements du ministère au niveau des régions et provinces.

Dans une logique d'une bonne collaboration interministérielle, il a indiqué qu'il est souhaitable que les résultats probants soient partagés avec les autres départements et même l'ensemble des structures gouvernementales.

Ce, d'autant plus qu'il a souligné que l'approche a joué un rôle prépondérant dans le développement de la performance industrielle en Ethiopie.

Dans ce sens, il a informé qu'un guide pratique est en élaboration et invité chacun à se l'approprier.

A ce sujet, l'adjointe au représentant-résident de la JICA au Burkina Faso, Haruna Fukaya, a laissé entendre que pour la pérennisation de la mise en œuvre du 5S-Kaizen au MAAH, il est nécessaire que chaque agent se l'approprie et en fasse un outil de perfectionnement pour l'atteinte de ses objectifs.

Elle s'est réjouie que l'approche qui est un mouvement d'amélioration continu suscite un intérêt grandissant.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.