Sénégal: Abus de confiance ,escroquerie ,faux et usage de faux - Affaire renvoyée pour reconstitution du dossier

12 Février 2020

Le Tribunal de grande instance de Pikine et Guèdiawaye statuant, hier, en son audience correctionnelle, a renvoyé au 25 février, l'affaire opposant Khabane Fall à Ibrahima Khalil Fall.

Khabane Fall devra encore attendre deux semaines. Le Tribunal de grande instance de Pikine et Guédiawaye a renvoyé l'affaire au 25 février pour reconstitution du dossier.

Il est poursuivi pour plusieurs chefs d'inculpation : abus de confiance, escroquerie, faux et usage de faux, association de malfaiteurs portant sur un préjudice de 1.290.817.657 de FCfa. L'affaire remonte au mois de juin 2019 lorsqu'Ibrahima Khalil Fall a porté plainte à la brigade économique et financière de la division des investigations criminelles.

Khalil Fall qui aurait nommé en 2012 Khabane Fall comme directeur de l'exploitation de la Société sénégalaise des travaux de l'équipement agricole et des énergies renouvelables (Senteer), dit avoir constaté, lors d'un contrôle de gestion, qu'un marché gagné par ladite société n'apparait pas sur la comptabilité.

Il s'est rabattu sur Modou Guèye, Directeur général de la Société de voirie et des travaux publics, Svtp signataire du contrat.

Ce dernier a confirmé avoir signé le contrat pour un montant global de 338.022.000 de FCfa. Selon toujours ses dires, Khabane aurait encore signé un deuxième contrat avec Svtp pour un montant de 76.255.163 Fcfa.

Ibrahima Khalil Fall a fait savoir que la Svtp avait mis à sa disposition, tous les documents des versements reçus par Khabane pour le compte de la Senteer, soit un montant total de 607.620.433 de FCfa.

Aussi, a-t-il relevé, lors d'un contrôle régulier que le prévenu aurait encore signé un marché de 153.000.000 de FCfa avec Lamine Diallo pour la construction d'un forage à Mont-Rolland. Idem pour des contrats signés avec la Sones à hauteur de 406.249.748 de FCfa et l'Office des forages ruraux (Ofor) pour un montant de 286.136.396 de FCfa.

Pour toutes ces raisons, Ibrahima Khalil Fall a porté plainte contre Khabane Fall. Ce dernier dit avoir créé la Société en 2011 avec des partenaires espagnols. «Je suis rentré au Sénégal en 2011. Avec mes partenaires espagnols, nous nous sommes investis dans le domaine des énergies renouvelables.

C'est ainsi que nous avons créé la Société Senteer Sarl en vue d'installer une centrale électrique de 50 MW à Keur Samba Kane », a-t-il déclaré aux enquêteurs. Mieux, il a précisé qu'Ibrahima Khalil Fall était maire de ladite commune au moment de la création de la société.

Après plusieurs démarches sans succès auprès de la Senelec pour la mise en œuvre du projet, Khabane a contacté une entreprise espagnole spécialisée dans la construction des forages. Pour mieux démarrer le projet, la société espagnole a mis à la disposition de Senteer un matériel évalué à 1.100.380.022 de FCfa.

A en croire M. Khalil Fall, les statuts de Senteer prévoient une cogestion. C'est ainsi que Ibrahima Khalil Fall et José André Marine Diaz ont été nommés à la tête de la société. Khabane Fall a réfuté avoir encaissé au nom de la société 607.620.433 de FCfa.

Il précise que ladite somme a été répartie aux ayant droits. «Je ne saurai donner le chiffre détaillé parce que le plaignant a fermé mon bureau et a interdit l'accès à tout le personnel », a soutenu le prévenu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.