Sénégal: Saisie de 150 tonnes de riz impropres à la consommation - Les six suspects risquent entre 6 mois et 3 ans de prison

12 Février 2020

L'affaire des 150 tonnes de riz impropres à la consommation saisies à la Rue Tolbiac, au centre-ville de la capitale, a été jugée ce mercredi 12 février, par le tribunal des flagrants délits de Dakar.

Des peines allant de six mois à 3 ans ferme ont été requises contre les cinq commerçants et un gardien, tous poursuivis. Les prévenus nient les faits. Selon eux «le riz était destiné au bétail». L'affaire sera vidée le 14 février prochain.

Un vaste réseau de reconditionnement et d'écoulement de riz impropre à la consommation avait été démantelé dans la nuit du 30 au 31 janvier 2020 à la Rue Tolbiac sise à Dakar.

Le riz impropre à la consommation était invraisemblablement en instance de reconditionnement en vue de sa réintroduction dans le marché.

Tous les services impliqués ont été aussitôt saisis, et le Procureur de la République avait immédiatement ouvert une enquête.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.