Sénégal: Des activités de sensibilisation et de formation au menu de la Journée du cancer chez l'enfant

Dakar — La Journée mondiale du cancer chez l'enfant, célébrée le 15 février, sera marquée cette année par une série d'activités de sensibilisation et de formation dans les districts sanitaires de Dakar-Sud, de Keur Massar et dans deux autres de la région à Dakar.

"La journée coïncide avec un samedi et nous avons choisi de faire une série de rencontres sur la détection précoce des cancers chez l'enfant par la formation et la sensibilisation", a dit Dr Fatou Lama Dièye, Chef de programme opérationnel de l'Institut africain Jean Lemerle d'oncologie pédiatrique, basé à Dakar.

Elle s'exprimait, mercredi lors de la première session de formation ouverte à l'Institut d'hygiène Social de Dakar.

A l'initiative de ces formations en relation avec le ministère de la Santé et de l'Action sociale, l'Institut d'oncologie pédiatrique, démembrement de l'Ecole africaine d'oncologie pédiatrique et des prestataires de 15 pays d'Afrique subsaharienne.

"Nous avons estimé que cette formation d'infirmiers et de sages-femmes pour reconnaître les signes des cancers chez l'enfant peut aider à une bonne prise en charge et aller vers un taux élevé de guérison", a-t-elle dit.

"Avec ces formations, une fois dans les Postes et Centres de santé, ces enfants soient diagnostiqués très tôt et orientés vers les structures de prise en charge, notamment l'onco-pédiatrie de l'hôpital le Dantec", a-t-elle ajouté.

En effet, a dit Dr Dièye, "détectés à un stade assez précoce, on peut avoir un très bon taux de guérison".

Elle a cité 5 principaux cancers de l'enfant pris en charge par les unités pilotes du Groupe franco-africain d'oncologie pédiatrique et le service pédiatrique de l'hôpital.

Il s'agit de la leucémie aiguë, de la Lymphoblastique, du lymphome de Burkitt avec des formes abdominales et maxillaires, du rétinoblastome qui affectent les yeux, du néphroblastome et de la maladie de Hodkin.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.