Togo: Et UNIR créa la 'danse du KO' pour la campagne

12 Février 2020

Très mobilisés pour la victoire de leur MESSIE ou champion qui est Faure Gnassingbé en faveur de un nouveau mandat de cinq ans, les militants et sympathisants ne le signent pas sur leurs potentialités de créativité. Leur objectif n'est pas dnaller a un secind tour, mais de passer au ptemier sous forle de coup KO.

C'est ainsi qu'ils créèrent la fameuse DANSE DU KO et dans les pas de danse, il s'agit de faire des gestes avec la main gauche pour dire qu'on a mis l'adversaire au KO pour que vive le champion en soulevant la main droite. "Président Faure ééé, avancez... ", est la chanson avec laquelle ces pas de dans sont posés.

C'est dans la préfecture de Kpélé que cette danse a été rendue publique dimanche dernier par un regroupement de jeunes soutenu par la présidente de l'Assemblée nationale Chantal Yawa TSÈGAN. Et depuis lors, les différents meetings tenus dans ladite préfecture réservent une bonne partie à cette fameuse danse.

Les promoteurs de cette danse est exclusivement réservée a la victoire de 2020. Elle se résume non seulement en une forte mobilisation porte à porte mais aussi et surtout en la mobilisation des détenteurs de carte d'électeur autour des danses folkloriques du milieu pour vanter canton par canton, village par village et hameau par hameau les mérités de leur candidat Faure Gnassingbé.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.