Sénégal: Décès du conducteur de moto à Fatick - L'autopsie révèle une mort naturelle

12 Février 2020

L'autopsie du jeune conducteur de moto Jakarta, Lamine Koita a révélé une «mort naturelle» alors que la famille de la victime avait accusé la police d'en être à l'origine.

Astou Baal Seck, grande sœur de la maman de la victime a indiqué ce 12 février devant la presse que sa famille «a pris bonne note des résultats de l'autopsie».

Mais, a-t-elle ajouté « nous n'entendons pas laisser cette décision passer comme ça, nous allons saisir la justice pour que la lumière soit faite sur cette affaire ».

Elle a toutefois lancé un appel au calme à l'endroit des étudiants de l'Ucad qui étaient venus soutenir leur défunt camarade.

Le président de l'association des conducteurs de motos, Mansour Faye a invité ses collègues à garder la sérénité.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.