Cote d'Ivoire: Programme des pôles économiques compétitifs - L'Agneby-Tiassa présente ses multiples potentialités

12 Février 2020

Une délégation conduite par Mme Solange Amichia, conseillère spéciale du président du Conseil régional de l'Agneby-Tiassa (Crat), participe à un atelier organisé par le ministère du Plan et du Développement, depuis le 11 février pour s'achever le jeudi 13 février 2020, à la Chambre du commerce et d'industrie à Abidjan-Plateau.

C'était au profit des opérateurs économiques et de représentants des régions de la zone Sud-Est. Solange Amichia avait à ses côtés M. Tchimou Saint Rémi, directeur de Cabinet, Djanhore Lou Chantal, directrice du plan et du développement et Lolo Diby, conseiller technique du Crat.

La cheffe de délégation a saisi l'occasion pour présenter aux acteurs du secteur privé non seulement la vision du président du Conseil régional de l'Agneby-Tiassa, Pierre Dimba, mais aussi les multiples atouts et potentialités dont regorge cette région.

Elle a, entre autres, relevé que la région est desservie par un réseau routier et ferroviaire important. Selon Solange Amichia, l'Agneby-Tiassa est traversée par l'autoroute du Nord par une longueur de 142 Km et dispose de routes d'accès au Port autonome d'Abidjan.

En termes d'électricité, la zone dispose d'un barrage hydroélectrique. Il s'agit du « barrage de Taabo qui fournit 35% de l'électricité consommée en Côte d'Ivoire ». De nombreuses localités bénéficient du réseau électrique.

En ce qui concerne l'eau potable, les chefs-lieux de département et les localités « sont couverts à 74% ». C'est une région majoritairement agricole. Le binôme café-cacao, l'hévéa, le palmier à huile, la banane douce et l'ananas sont autant de cultures qui y sont développées.

L'Agneby-Tiassa se présente ainsi comme une région riche où des opérateurs économiques peuvent s'implanter pour développer leurs activités. Ils sont par conséquent appelés à saisir ces opportunités d'investissements.

Le programme Pec, objet de l'atelier, est un programme d'aménagement et de développement qui vise à l'édification de pôles économiques compétitifs en Côte d'Ivoire.

Il s'agit d'assigner à chaque pôle, une vocation spécifique, d'y développer des activités d'une part et d'y améliorer le cadre des populations, d'autre part. Ainsi, les deux capitales Abidjan et Yamoussoukro et les 31 chefs-lieux de régions ont été identifiés comme pôles économiques compétitifs.

Cet atelier de la zone géo-économique du Sud-Est regroupe les régions de l'Indénié Djuablin, du Sud-Comoé, des Grands ponts, de l'Agneby-Tiassa, de La Mé et du District autonome d'Abidjan.

Il a pour objectif de fournir au secteur privé les informations sur les immenses richesses non exploitées des régions et les mesures mises en place par les acteurs publics (Etat, collectivités territoriales) pour favoriser le développement de leurs activités.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.