Egypte: La nouvelle capitale administrative

13 Février 2020

Une nouvelle ville qui n'a pas encore reçu de nom et que l'on appelle provisoirement « la nouvelle capitale administrative » est en train de sortir de terre à une cinquantaine de kilomètres à l'est du Caire, en plein désert.

L'idée de cette nouvelle capitale qui date d'une quarantaine d'années a commencé à se concrétiser en 2015 sous l'impulsion du président Abdel Fattah Al-Sissi.

Les travaux ont effectivement démarré en 2016 par la construction de la première tranche des travaux urbains qui couvrent une surface de 17000 hectares. Il y sera construit 25 000 logements, soit sept cents immeubles et neuf cent cinquante villas.

À terme, la nouvelle ville devrait accueillir six millions et demi d'habitants et offrir 1750000 emplois permanents, 663 infrastructures de santé, 700 écoles maternelles et garderies. On y comptera 10000 kilomètres de voies nouvelles, des hôtels de luxe, un nouvel aéroport et une tour de 345 mètres, la plus grande d'Afrique.

L'objectif premier du projet est de désengorger la ville du Caire qui compte plus de vingt millions d'habitants, et les prévisions démographiques estiment que cette population sera de quarante millions en 2040.

Le chantier est impressionnant. Pharaonique, pourrait-on dire. Plus de deux cent mille personnes y travaillent en permanence.

Parmi les premiers bâtiments achevés, il y a la mosquée Al-Fattah al-Alim, la plus grande d'Égypte et la cathédrale copte, la plus grande église du Moyen-Orient. Elle pourra contenir 10 000 personnes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.