Madagascar: Monde des végétaux - Joachin Rabenaivo, maîtrise le secret du jardin

Un parcours plein de succès, un succès mérité, Joachin Rabenaivo est satisfait de ses efforts. Ce paysagiste expérimenté, connu dans son métier, est fier de ce qu'il est devenu aujourd'hui.

Maître de son métier. C'est ainsi que Joachin Rabenaivo résume le succès de son parcours dans la filière jardinage. Cette initiative l'a motivé à approfondir les techniques dans ce domaine. En 1985, il a commencé en tant que simple ouvrier à la direction des Eaux et forêts à Ambatobe.

Depuis, il est convaincu des bienfaits de la nature sur l'humanité et du rôle important de l'environnement dans le développement. Dans sa jeunesse, Joachin Rabenaivo a suivi des cours au Lycée agricole d'Ambatobe, en parallèle à son travail. C'était une grande opportunité, explique-t-il, afin d'enrichir les connaissances dans le monde des végétaux.

Quelques années plus tard, en 1993, il a décidé de créer sa propre pépinière. « Je me souviens du premier jour où j'ai rencontré un étranger. Il est venu acheter de jeunes plants à Ambatobe pour. C'était un samedi, alors que la direction n'ouvrait pas le week-end. Je lui ai proposé de visiter ma pépinière. Il m'a alors engagé chez lui pour m'occuper de la décoration extérieure de sa villa. En vingt jours, le jardin était réalisé, le patron satisfait. C'était mon premier succès dans ma carrière», déclare tout heureux Joachin Rabenaivo.

Sans moyens

Le jardinage est un métier peu connu de la plupart des gens, surtout s'ils qui n'ont pas la passion de la nature. Mais elle apporte une nouvelle vision à ceux qui ont besoin d'une vie paisible, tranquille, calme. Dans les grandes villes, notamment, dans les pays avancés, l'entretien des jardins publics est priorisé par le gouvernement ou la municipalité. Cependant, dans les pays en développement, faute de moyens, la visibilité des paysagistes est négligée. « Je suis très fier de mon travail sur les rives du canal Andriantany, devant le CENAM car c'était moi qui ai cultivé les végétaux. C'était à l'époque du maire Patrick Ramiaramanana. L'existence de l'espace vert dans le centre-ville était un plaisir pour toute la population », poursuit Joachin Rabenaivo, avant de conclure : « Presque 90% de la décoration des grandes infrastructures à Antananarivo et en province font partie de mes œuvres. »

Créativité

Le jardinage exige un esprit de créativité. C'est un art fondé sur une inspiration bien réfléchie. Il en est de même pour la pépinière. Avant tout, obtenir des plants impose aux pépiniéristes de se déplacer dans les forêts afin de collecter les graines. « Certaines graines ont besoin d'un traitement spécifique. Le Ravinala et le Mandravasarotra, par exemple, doivent être récoltés dans les forêts de Moramanga. ». La spécificité des forêts « gasy » est le nom donné aux arbres qui réunissent les conditions exigées dans la formation et la survie de l'écologie. Ces arbres typiques comme le Ramaindafy, le Tavolo sont capables de former des végétations denses et humides dans son milieu. De leur côté, les Arofy, Mangarahara, Hintsy, Dintimena sont des arbres qui assurent l'interaction du milieu écologique.

Investissement

La filière pépinière est très prometteuse. Elle procure des ressources non négligeables à ceux qui opèrent dans le secteur. Comme Joachin Rabenaivo, dont la plantation renferme toutes les espèces de végétaux existantes dans le pays. Il dispose actuellement de près de deux millions de jeunes plants de reboisement et ornementaux sur une étendue de 3 000 m2. Pour assurer l'entretien, il a engagé douze jardiniers. En tant que société, il collabore avec les entreprises des travaux publics puisqu'à la fin des chantiers, la décoration des infrastructures et l'implantation des espaces verts lui sont confiées.

Projets présidentiels

« La vision de reforestation de Madagascar initiée par le président de la République m'a vraiment encouragé. Je n'ai jamais vu un président qui ambitionne de couvrir de forêt notre pays», remarque Joachin Rabenaivo. De ce fait, ce paysagiste affiche sa volonté de soutenir le gouvernement dans ce projet de grande envergure. Si soixante millions d'arbres ont été annoncés pour assurer la campagne de reboisement sur tout le territoire, Joachin Rabenaivo, quant à lui, est prêt à fournir le quart des jeunes plants indispensables.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.