Cameroun: Mbwentchou mécontent de l'extraordinaire succès de Ketcha Courtès pour Paul Biya dans le Nde ?

13 Février 2020

Le département du Ndé dans la région de l'Ouest Cameroun, à en croire des informations parvenues à notre rédaction, arrive largement en tête dans la région, comme celui ayant quasiment plébiscité le parti de Paul Biya, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais ( Rdpc), aux élections législatives et municipales du dimanche 09 février 2020.Avec un taux de participation record de 87% , Célestine Ketcha Courtès la ministre de l'Habitat et du Développement urbain ( Minhdu), et surtout présidente de la section OFRDPC du Ndé Nord, est la principale actrice de cette haute victoire du parti au pouvoir.

Votre journal apprend que le parti de Paul Biya rafle 93% des suffrages exprimés lors des élections locales de dimanche dernier. De ce fait, le Rdpc conserve ses deux sièges de députés et ses quatre communes dans le Ndé. Un 100% à mettre à l'actif de Célestine Ketcha Courtès, une membre du gouvernement et haute cadre du Rdpc très aimée de tout le Cameroun, et spécifiquement des fils et filles du département du Ndé. Et pourtant, des sources locales et introduites ont confié à votre journal que certaines élites du coin à l'instar de l'ancien ministre Jean Claude Mbwentchou, auraient beaucoup manœuvré en sourdine pour l'échec du Rdpc ( mieux l'échec de Célestine Ketcha Courtès) dans le Ndé, afin de voir Célestine Ketcha Courtès la leader politique du coin, s'attirer les foudres de Paul Biya le président national du Rdpc.

Mais très dynamique comme à son habitude, Célestine Ketcha Courtès entreprit d'organiser une soirée de levée de fonds en sa résidence de Yaoundé. Un montant de 226 millions de francs CFA en sortit ( 150 millions dans l'effectivité). L'opération connut la participation du député Rdpc Jean Claude Feutheu, des chefs traditionnels supérieurs du Ndé, l'ancien ministre Colbert Tchatat. C'est cette importante somme d'argent mobilisée par la ministre Célestine Ketcha Courtès qui aura donc permis au Rdpc de battre efficacement campagne dans le Ndé, au point de mobiliser 87% de l'électorat, pour 93% des suffrages exprimés pour le Rdpc, et ce apprend-on, en dépit des manoeuvres sous-marines de certaines élites du coin qui ne souhaitaient que l'échec du Rdpc dans le Ndé, histoire de noircir l'image de l'actuelle ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Madame Ketcha Courtès.

Des statistiques affolantes qui propulsent Madame Ketcha Courtès au panthéon des performances

Dans le département du Ndé, Bagangté à lui seul revendique plus de 70% de l'électorat, avec 40 672 électeurs; 10 308 électeurs pour Tonga; 9768 électeurs pour Bazou, et 2526 électeurs pour Bassamba. De ce qui précède, le Rdpc conserve les deux sièges de députés et les quatre communes du département. Un éclatant succès qui porte un nom: Célestine Ketcha Courtès la présidente de la section OFRDPC du Ndé Nord.De nos informations, nous apprenons que grâce à Célestine Ketcha Courtès, de nombreux militants de partis d'opposition implantés dans le Ndé, vont dans les prochains jours, démissionner, pour rejoindre les rangs du Rdpc. Une prouesse politique de la ministre qui ne plait pourtant pas à certaines élites qui auraient tant souhaité selon des confidences, la victoire d'une opposition qui n'a pas pu présenter de candidats dans le Ndé.

Prudente, Madame Ketcha Courtès a tout de même entrepris d'organiser une campagne de proximité, afin de ne pas permettre aux supposés comploteurs de profiter de la seule présence du parti au pouvoir, pour inciter les électeurs à rester à la maison pour victoire déjà acquise. Toute chose qui aurait donné lieu à un taux de participation très bas. Mais avec la très bonne campagne politique menée par Célestine Ketcha Courtès, le taux de participation du Ndé aux élections législatives et municipales de dimanche dernier est de 87%, avec une écrasante victoire de 93% des suffrages en faveur du Rdpc. Le département du Ndé est donc maillot jaune de la région de l'Ouest pour son soutien à Paul Biya, et l'un des tout meilleurs taux de participation du pays.

Avec ce quasi plébiscite, Célestine Ketcha Courtès amène les populations du Ndé à être convaincues des bonnes actions du chef de l'État Paul Biya pour l'amélioration de leurs conditions de vie.

" Au- delà de cette élection, nous avons travaillé pour l'avenir, pour que les Exécutifs de l'ère de la Décentralisation accomplie du Chef de l'État travaillent en toute quiétude ; mieux nous sommes désormais heureux de voir que nos populations peuvent témoigner des actions positives du Chef de l'État qui a amélioré leurs conditions de vie", a fait savoir la ministre Célestine Ketcha Courtès. Et la membre du gouvernement ne manque pas d'arguments pour cela: plusieurs coins reculés du Ndé ont désormais des écoles maternelles, des lycées et autres. Or dit-elle à l'époque, elle partait du lointain Batela pour se rendre au lycée.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.