Angola: L'AIPEX forme des entrepreneurs pour l'exportation

Luanda — L'Agence d'investissement privé et promotion des exportations d'Angola (AIPEX) s'efforce de former des entrepreneurs qui ont l'intention d'intervenir dans le processus d'exportation de fruits, de café et d'autres produits agricoles, a affirmé mercredi, à Luanda, son président du Conseil d'administration, António Henriques da Silva.

António Henriques da Silva, qui s'exprimait à l'ouverture du séminaire sur «les procédures d'exportation des fruits et du café vers les marchés suédois et de l'Union européenne», promu conjointement entre l'AIPEX et l'Open Trade Gate Sweden, en collaboration avec l'ambassade du Royaume de Suède en Angola, a souligné que l'activité d'exportation était essentielle au développement du pays, car elle permet la collecte de devises, rendant ainsi possible l'équilibre de la balance de paiements.

Il a expliqué que la formation s'inscrivait dans le cadre des activités du Projet de promotion des exportations et internationalisation des entreprises angolaises (Proexport), qui vise à aider et à promouvoir les entreprises nationales pour exporter leurs produits et s'internationaliser.

Selon le gestionnaire, l'exportation garantit l'ouverture du pays au monde et permet aux entreprises exportatrices de concurrencer avec les autres entreprises, à la fois au niveau interne et externe, en les dotant de techniques, de concepts et de connaissances d'autres marchés, les rendant ainsi plus solides et compétitives.

"Le pétrole reste le principal produit d'exportation, l'Exécutif angolais faisant tout pour que cette situation s'inverse, l'une des mesures étant la promotion des exportations de produits non pétroliers", a-t-il indiqué.

Il a souligné que l'AIPEX recherchait des partenaires nationaux et internationaux crédibles, afin de fournir aux entreprises nationales des connaissances sur les marchés internationaux pour qu'elles puissent disposer d'outils permettant l'insertion de leurs produits sur ces marchés et leur internationalisation.

Ce processus contribuera au développement économique et social, à la diversification de l'économie nationale et à la promotion de la marque des produits angolais, et l'AIPEX, en tant qu'entité de l'État chargée de promouvoir les exportations, s'efforce d'aider les entreprises nationales à exporter leurs produits.

À son tour, l'ambassadrice de Suède en Angola, Ewa Polana, a assuré un soutien continu pour favoriser et soutenir les intérêts économiques et politiques, en aidant les entreprises des deux pays (Suède et Angola).

Ewa Polana a mis en évidence le potentiel des entrepreneurs angolais, soulignant la nécessité de doter aux petits entrepreneurs de micro-finances. L'ambassadrice a mis relief la lutte contre la corruption, la jugeant très importante, pour contribuer au processus de développement de l'économie nationale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.