Madagascar: Assemblée nationale - LP pour la députée Yvonne Razafindrazalia

La présidente de l'Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa, a mis en en exergue deux points lors de sa rencontre avec la presse, hier.

Le premier porte notamment sur le cas de la députée Yvonne Razafindrazalia et le second sur la motion de censure. Sur le premier point, la nouvelle députée de Mahabo a été déférée au Pôle Anti-Corruption (PAC), hier. Elle serait compromise comme étant complice dans la fuite de l'ancien député Ludovic Raveloson dit « Leva ».

La présidente de l'Assemblée nationale de déplorer que cette Institution n'a pas été saisie ni au sujet de son arrestation ni concernant sa garde vue. Soit dit en passant, les procédures n'ont pas été respectées. Christine Razanamahasoa de mentionner qu'avec la notification de la Haute cour constitutionnelle, Yvonne Razafindrazalia a le droit de porter son titre de député de Madagascar. Malgré les mesures prises à l'encontre de Ludovic Raveloson, ce dernier est toujours en cavale. Pour en revenir au déferrement de la députée Yvonne Razafindrazalia, elle a bénéficié d'une liberté provisoire. Il en est de même pour son fils.

Aucune preuve. Concernant la motion de censure, la présidente de l'Assemblée nationale a fait savoir qu'il n'y avait eu point de pétition portant sur ce sujet. Et elle d'ajouter qu'« il n'y avait eu aucune preuve allant dans ce sens. Elle a tenu d'ailleurs à souligner que les députés IRD restent majoritaires au sein de la Chambre basse. Un autre député qui relève aussi de cette plateforme de soutenir qu'il n'y avait nullement de pétition à l'Assemblée nationale.

Or, certains disent le contraire en affirmant que cette collecte de signature existe bel et bien. Faut-il, cependant, souligner que la Constitution en son article 103, alinéa 4 stipule que « la motion n'est adoptée que si elle est votée par les deux tiers des membres composant l'Assemblée nationale ». Soit 102 députés sur 151. Pourtant, cette Institution est composée, dans sa majeure partie, de députés proches du pouvoir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.