Soudan: Al-Burhan affirme la volonté du gouvernement à instaurer l'état de droit

Khartoum, 13 — Le président du Conseil souverain, le Lt-Gén. Abd Al-Fattah Al-Burhan a affirmé la volonté du gouvernement de transition d'établir l'État de droit et mettre en place un modèle de gouvernement démocratique pluraliste dans le pays.

Al-Burhan a affirmé, mercredi lors de sa réunion au palais républicain avec le directeur exécutif de Human Rights Watch (HRW), Kenneth Roth, l'engagement du gouvernement à respecter les conventions internationales concernant la protection des droits de l'homme, à prévenir l'impunité et à rendre justice dans tout le pays.

Le directeur exécutif de HRW a déclaré aux journalistes qu'il avait eu une réunion fructueuse avec le président du Conseil souverain, au cours de laquelle il l'avait félicité des mesures importants prises par le gouvernement pour construire l'état de droit et la démocratie.

Kenneth a indiqué qu'Al-Burhan a affirmé lors de la réunion que toute personne ayant commis des atrocités au cours des trente dernières années sera traduite en justice, ajoutant qu'Al-Burhan a une occasion unique de diriger le Soudan en établissant l'Etat de droit et en présentant un modèle pour règle démocratique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.