Congo-Kinshasa: Instabilité dans l'Est du pays - Les Etats-Unis conditionnent leurs appuis à la réforme dans l'armée

13 Février 2020

Félix Tshisekedi se trouve entre le marteau et l'enclume pour opérer rapidement une réforme dans l'armée congolaise. Au cours d'un entretien avec Peter Pham, envoyé spécial des USA dans la région des grands lacs, le Chef de l'Etat congolais a reçu de l'émissaire américain, un message clair : celui de se débarrasser des généraux qui sont sous sanctions internationales avant que les Etats-Unis appuient la RDC dans la neutralisation des forces négatives dans l'Est du pays.

Il s'agit d'un message que les organisations de la Société civile et internationales ont lancé dès l'accession de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême. Mais, cela est venu d'être Peter Pham, envoyé spécial des USA dans la région des grands lacs. En clair, la réforme doit toucher tout le secteur pour permettre à la RDC de connaitre l'émergence tant attendue par les Congolais.

Toutes les questions étaient sur les lèvres de l'émissaire américain qui a invité le Président de la République à accomplir sa mission en tant que Président de la République.

Selon Peter Pham, la présence de ces personnes sanctionnées est un frein à une plus grande implication dans son pays dans les efforts de pacification dans l'Est de la RDC. « Malheureusement, nous sommes limités du point de vue militaire parce qu'il existe encore dans les rangs de l'armée des généraux qui sont sanctionnés soit par nous, soit par l'Union européenne, soit encore par l'ONU. C'est difficile pour nous du point de vue légal de faire plus tant que ces personnes sont encore dans l'armée », a-t-il conclu.

Dans cet ordre d'idées, il s'est prononcé au sujet de l'engagement de Félix Tshisekedi à jouer pleinement son rôle, en lui assurant que les Etats-Unis sont déjà prêts à aider le peuple congolais dans les différents secteurs. « Nous soutenons la volonté extrêmement claire du peuple congolais au sujet du changement. Ce changement concerne les reformes dans la gouvernance, la lutte contre la corruption, la lutte contre l'impunité, la lutte contre l'impunité, la paix et la sécurité dans le pays », a-t-il ajouté. Avant de réitérer le partenariat scellé avec la RDC qui s'inscrit dans plusieurs secteurs. « Ce partenariat est un appui à la vision du Président Tshisekedi », a-t-il rappelé.

Félix Tshisekedi est poussé à opérer des réformes dans l'armée avant que les USA s'impliquent dans la neutralisation des forces négatives semant la désolation dans l'Est.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.