Sénégal: Saint-Louis - Cérémonie de prestation de serment au Tribunal de Grande Instance

13 Février 2020

Le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Saint-Louis a abrité avant-hier, mardi 11 février, la cérémonie de prestation de serment des Officiers de Police Judiciaire. Elle a concerné les Commissaires de Police nouvellement affectés dans la région.

Ces derniers ont juré devant le Président dudit Tribunal, les magistrats, le Procureur de la République, le Bâtonnier de l'Ordre des avocats et en présence aussi des populations.

Ils sont appelés au respect de la personne et de la dignité humaine, dans l'exercice de leurs fonctions. Aussi les populations ont-elles été invitées à beaucoup collaborer avec la Police pour une meilleure sécurisation des personnes et des biens.

Ils sont en tout 06 officiers de Police, nouvellement affectés dans la région, à avoir prêté serment avant-hier, mardi 11 février, au niveau du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Saint-Louis.

Il s'agit, entre autres, des Commissaires de Police qui servent dans la région, notamment le Commissaire qui est au niveau de Rosso Sénégal, le Commissaire qui est à Richard-Toll, la nouvelle Commissaire qui est au niveau du Commissariat de l'Arrondissement de l'île de Saint-Louis et son Adjoint, du Commandant du Corps urbain du Commissariat Central ainsi que le Chef de la Brigade des stupéfiants.

Ils ont été conduits dans ce Tribunal, par le Commissaire Central de Police Divisionnaire, Bécaye Diarra, Chef du Service régional de Sécurité publique de Saint-Louis.

Cette cérémonie devait avoir lieu le mardi 04 février dernier, elle a avortée à cause de la manifestation des pêcheurs de la Langue de Barbarie.

"Vous savez, les Commissaires de Police, tout comme les officiers de Police ou les autres membres de la Police, doivent prêter serment et c'est impératif dans le cadre de l'exercice de leurs fonctions", a tenu à préciser le Commissaire Central, Bécaye Diarra.

Il a ainsi appelé ces Commissaires de Police nouvellement affectés dans la région à toujours respecter la personne humaine, dans sa dignité et son amour propre, pendant l'exercice de leurs fonctions.

"Je leur ai fait savoir qu'on peut faire le travail tout en respectant l'individu. Ils ont une formation solide à l'Ecole Nationale de Police. Mais, auparavant, ils ont cheminé de l'écolier à l'université et ils ont les plus grands diplômes.

Par conséquent, intellectuellement, ils sont assis car ils ont été très bien formés à l'école. Donc maintenant, le terrain commandera la suite, mais ils n'ont qu'à travailler en respectant les textes car la Police est régie par des textes", a soutenu Bécaye Diarra.

Le Commissaire Central a également saisi cette occasion pour inviter les populations à davantage collaborer avec les Forces de l'ordre qui, selon lui, ne sont là que pour veiller à la sécurité des personnes et de leurs biens.

"Je dis toujours que la Police, c'est un service public au service du public. C'est le public, notre raison d'être.

Et sans celui-ci, on ne peut rien faire car c'est pour le public que nous sommes là. Donc nous tendons nos mains et ouvrons nos portes, tout en sachant que rien ne peut se faire sans la collaboration du public", a-t-il conclu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.