Soudan: Le Cabinet informé des efforts de l'IGAD pour la Paix au Sud Soudan

Khartoum —  Le Conseil des Ministres a été informé des efforts de l'Autorité Intergouvernementale pour le Développement (IGAD) pour ramener la paix dans l'Etat du Sud Soudan.

Cela s'est produit lors d'un briefing que le Premier ministre, le Dr Abdallah Hamdouk, a présenté au Conseil des Ministres sur sa Qualité de Président en exercice de l'IGAD, qui est le Principal Médiateur du Processus de Paix dans l'Etat du Sud Soudan.

Le Ministre de la Culture et de l'Information et Porte-parole du Gouvernement, Faysal Mohamed Saleh, a déclaré dans un communiqué de presse que les discussions qui avaient eu lieu à Addis-Abeba en marge des réunions au Sommet de l'Union Africaine (UA) avaient abordé la Question de la Formation d'un Gouvernement d'Unité Nationale dans le République du Sud Soudan, une affaire qui est au point mort depuis longtemps.

Il a fait référence à la réunion tenue entre le Premier ministre, le Dr Abdallah Hamdouk, le Président Ougandais, Yoweri Museveni, le Président de l'Etat du Sud Soudan, Salva Kiir Mayardit, et le Chef de l'Opposition du Sud Soudan, le Dr Riek Machar, déclarant que le Cette réunion a été une Percée Majeure car le Président Salva Kiir refusait de rencontrer Machar à l'Etranger et ne le rencontrera qu'à Juba.

Faysal a déclaré que les Médiateurs ont présenté une Proposition sur le nombre d'Etats, ce qui est le Principal Point de Divergence entre les deux Parties au Sud Soudan, notant que l'opposition du Sud était d'Accord sur la Proposition, tandis que le Président Salva Kiir, a appelé à la Possibilité de consulter avec la Base du pays.Il est à noter que l'IGAD avait accordé plus tôt un Délai de 100 jours pour la Formation d'un Gouvernement d'Unité Nationale dans l'Etat du Sud Soudan, qui expire la semaine prochaine.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.