Egypte: Croissance démographique - Le pays a franchi le cap des 100 millions d'habitants

L'Egypte occupe le troisième rang des pays les plus peuplés à l'échelle continentale derrière l'Ethiopie et le Nigeria, le 14e mondial, mais le premier pays arabe.

Ayant franchi le cap symbolique des 100 millions d'habitants, la croissance démographique de l'Égypte constitue un défi majeur pour ce pays dont la survie dépendant du Nil - partagé avec le Soudan et l'Ethiopie - fournit 97% des besoins du pays. Pays arabe le plus peuplé, l'Egypte occupe le troisième rang à l'échelle continentale derrière l'Ethiopie et le Nigeria, et la 14e place mondiale. Ce pays a une moyenne de 1,5 million de naissances par an. En 1990, l'Egypte ne comptait que 57 millions d'habitants, un nombre quasi identique à l'époque à la population de la France. Un enfant y naît toutes les 17,9 secondes en moyenne.

Les autorités tentent d'agir contre cette bombe à retardement par des campagnes de sensibilisation, avec des slogans tels que "Deux, ça suffit", inaudibles. Le chômage demeure un vecteur de tensions sociales. Un Egyptien sur trois vivrait sous le seuil de pauvreté, et sa population est très jeune, avec plus de 60% de citoyens de moins de 30 ans. Les classes défavorisées ont tendance à faire plus d'enfants.

Du point de vue environnemental, l'Égypte subit des conséquences du réchauffement climatique, la construction d'un méga-barrage hydroélectrique sur le Nil, censé entrer en fonctions cette année, constitue également une menace vitale. En 2017, le président Abdel Fattah al-Sissi avait placé la surpopulation parmi les deux principales menaces pour son pays, avec le "terrorisme". Le Premier ministre Mostafa Madbouly a de nouveau marqué cette inquiétude le 7 février: "La croissance de la population est le plus grand défi de l'Etat (...), et cela affecte la sécurité nationale." L'Egypte comptera 120 millions d'habitants en 2030, d'après les prévisions des Nations unies.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.