Cote d'Ivoire: Militaires en détention - Affi souhaite que "l'amnistie ne soit pas une symphonie inachevée"

13 Février 2020

Après un entretien, ce jeudi 13 février 2020, avec le vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan, le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Affi N'Guessan, a souhaité que le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara, aille au bout de sa volonté qu'il a exprimée. C'est-à-dire sa volonté de « tourner la page » de la crise 2010-2011.

« Nous avons souhaité que l'acte majeur que le Président de la République a posé à travers la loi d'amnistie ne soit pas une symphonie inachevée. Parce qu'aujourd'hui d'autres compatriotes notamment des militaires sont encore en prison », a fait savoir le président du Fpi. Soulignant que « cette situation en quelque sorte limite la portée de la décision qui a été prise en 2018 ».

Plusieurs autres questions dont le retour du président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé en Côte d'Ivoire ont été évoquée. Affi N'Guessan estime que le Chef de l'Etat, Alassane Ouattara, a « un rôle important à jouer ».

Et de clarifier : « la CPI a conclu l'acquittement. Il nous appartient en tant qu'Ivoirien de nous entendre et de voir comment nous capitalisons cette décision de la CPI. Il appartient au gouvernement de reprendre la main sur ce dossier. De notre point de vue, c'est un message qui nous est adressé ».

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.