Congo-Kinshasa: Beni - La société civile plaide pour un réaménagement du calendrier scolaire à Mangina

13 Février 2020

La société civile Noyau de Mangina a plaidé jeudi 13 février pour un réaménagement du calendrier scolaire, afin de permettre aux élèves de cette zone de passer leurs examens du premier trimestre. Ce cri de détresse intervient après les attaques des rebelles ADF, le weekend dernier dans la région, ayant occasionné le déplacement massif des populations vers des grandes agglomérations jugées plus sécurisées.

Le président de la société civile de Mangina, Rangi Jupson, demande au ministre de l'Enseignement primaire secondaire et professionnel de réaménager le calendrier des élèves de Mangina, qui ont fui l'insécurité dans leur milieu au moment où ils étaient déjà en train de passer leurs examens.

« Nous voudrions à ce que le ministre puisse aider les élèves qu'on puisse encore réaménager le calendrier pour les élèves de Magina qui ont fui. Vous savez lors qu'il s'agit d'une guerre, d'atrocités, c'est tout le monde qui fuit. La balle ne connait pas qui est élève, qui est militaire, et qui est citoyen, c'est tout le monde d'abord qui prend fuite. Ce sont nos enfants, ils sont les cadres de demain de ce pays », a-t-il soutenu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.