Cameroun: Le temps des économies

Le chef de l'Etat recommande le respect des quotas affectés à chaque administration pour réduire les consommations d'eau et d'électricité

La circulaire du président de la République relative à la préparation du budget 2018 fait état du rationnement budgétaire en ce qui concerne la consommation de l'eau et de l'électricité dans différentes administrations publiques. Elle vient ainsi leur rappeler les mesures à prendre à cet effet. Il s'agit notamment de l'application de la nouvelle procédure de traitement de ces consommations publiques. Il est question ici, selon des responsables rencontrés dans plusieurs ministères, de respecter les quotas affectés à chaque administration pour réduire le taux de consommation.

Comme nouvelles mesures, on constate par exemple que dans des bâtiments nouvellement construits dans les villes de Yaoundé et de Douala, un système y a été intégré avec pour finalité la réduction de la consommation de l'eau et d'électricité. Il s'agit par exemple de l'installation des ampoules et réglettes dites intelligentes dans les bureaux et autres salles de réunion. Elles ont pour avantage de s'éteindre automatiquement lorsqu'il n'y a plus personne dans la salle.

En outre, leur luminosité diminue en fonction du nombre de personnes se trouvant dans la salle ou même du niveau d'éclairage à l'extérieur. Dans la même foulée, on compte également l'installation des lampes économiques qui ont l'avantage de consommer moins d'énergie. Pour ce qui est de la consommation de l'eau, les mêmes prescriptions sont à respecter. De ce fait, certaines administrations ont opté pour un équipement assez particulier. Notamment des robinetteries à économie d'eau. C'est un type de robinets qui s'activent automatiquement lorsqu'une présence est signalée et se ferment seuls lorsqu'une certaine quantité d'eau a coulé. Selon nos sources, ces mécanismes installés depuis environ un an permettent de réduire les factures de l'ordre de 20 à 30%.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.