Cameroun: Electricité - On délimite le périmètre de transport

Une mission conjointe Sonatrel-Minee-Arsel-Eneo sur le terrain à Douala ce 11 juillet

Séparer définitivement les infrastructures de transport de celles de distribution, s'agissant de l'énergie électrique. C'est l'objet d'une opération conjointe entamée à Douala hier, 11 juillet, entre des responsables de la Société nationale de transport de l'électricité (Sonatrel), du ministère de l'Eau et de l'Energie (MINEE), de l'Agence de régulation du secteur de l'électricité (ARSEL) et d'Energy of Cameroon (ENEO). « Nous sommes ici dans le cadre de la délimitation du périmètre de transport », a expliqué à la presse le Dr Nestor Mfege, directeur du développement et de la Réalisation des Projets à la Sonatrel.

Une opération effectuée essentiellement « dans les postes qui n'avaient pas été construits dans l'esprit de la réforme » du secteur de l'électricité, précise M. Mfege. Laquelle réforme prévoit la séparation de l'infrastructure (ou du patrimoine) transport de celle de la distribution. Une décision du Minee procède à cette délimitation, et la mission menée dans le Littoral, le Sud-Ouest et Kribi - comme les autres déployées à travers le territoire national, les travaux ayant débuté ce 10 juillet à Yaoundé avec le Dg de la Sonatrel - doit assurer la matérialisation de cette séparation.

Hier, l'équipe s'est rendue en divers points de la ville de Douala, notamment les postes transformateurs de Makepe et de Deido (vers le rond-point 4e) pour procéder à ce travail, afin de « déterminer avec précision » à quelle entité revient quoi. Entre autres buts visés, outre la constitution d'une sorte de patrimoine de la Sonatrel, la démarche servira à finaliser l'opérationnalisation de cette nouvelle société. Et aussi à affiner les données dans le sens de la tarification des services du transport d'énergie. Plus avant, cette répartition des tâches entre les acteurs du secteur de l'électricité au Cameroun devrait se traduire par « plus d'efficacité », espère-t-on du côté de la Sonatrel. Les équipes ont jusqu'au 18 juillet pour rendre leur copie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.