Togo: 'Les yeux et les oreilles' de la Cour constitutionnelle

13 Février 2020

La Cour constitutionnelle oeuvre pour que l'élection présidentielle du 22 février soit 'loyale, sincère et transparente'. C'est ce qu'a indiqué jeudi Jérôme Koffi Amekoudi, membre de la haute institution.

4000 observateurs seront chargés par la Cour de veiller à la régularité des opérations de vote. Ils sont en formation actuellement à Lomé avec le soutien du PNUD.

'Les délégués seront les yeux et les oreilles de la Cour constitutionnelle', a précisé M.Amekoudi.

La plus haute juridiction du pays sera chargée de proclamer les résultats définitifs du scrutin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.