Ile Maurice: Mahébourg - Un bâtiment en ruine sème la panique

13 Février 2020

C'est une bâtisse qui date de plusieurs siècles. Située sur la route principale du village de Mahébourg, elle tombe en décrépitude depuis plusieurs années. Mais récemment, quelques-unes des tôles ondulées se sont envolées du toit à cause du mauvais temps.

Depuis, la situation s'est dégradée davantage et la façade du bâtiment est devenue une vraie ruine. Les habitants et des passants ont attiré l'attention des autorités car ils craignent que toute la structure ne s'effondre au risque de blesser des personnes.Mais la situation n'est pas aussi simple. Un litige impliquant le propriétaire et des locataires retardent le processus de démolition. En effet, sur le même terrain, une maison abritant une famille de quatre personnes est accolée à celle en tôle.

Sauf que cette famille occuperait illégalement l'espace faute d'avoir payé le loyer et refusant même de bouger. Qui plus est, elle a logé une demande d'injonction pour empêcher le propriétaire, Zubair Atchia, d'entreprendre les travaux de démolition. L'affaire sera entendue devant la justice le 27 février.

Avec des projets plein la tête, Zubair Atchia a acheté la propriété en question en 2018. «Le but était de tout démolir et d'ériger un bâtiment de deux étages. Le rez- de-chaussée allait ainsi être utilisé comme espace commercial et des appartements occuperont les deux étages.»Il ne s'attendait pas à être confronté à pareil obstacle. «J'ai essayé d'arriver à un consensus avec la famille, malheureusement les négociations n'ont pas abouti à quelque chose de positifve. Tout ce que je souhaite c'est que la justice fasse son travail.»

L'express a tenté de contacter les locataires mais personne n'y était au moment où nous y sommes rendus.Quel est le rôle du conseil de district de Grand-Port dans cette histoire ? Que se passe-t-il s'il y a un litige devant un tribunal mais qu'un bâtiment en ruine est susceptible de compromettre la sécurité publique ? Au dire d'un employé qui préfère parler anonymement, un rapport a déjà été soumis et le conseil de district a recommandé la démolition immédiate du bâtiment. La présence de termites dans le bâtiment est même mentionnée.L'express est en possession d'une copie de ce rapport qui date d'octobre 2019. Il faudra donc attendre que la cour prenne une décision.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.