Angola: La TAAG maintient ses sept vols hebdomadaires vers Windhoek

Luanda — Malgré la suspension le 9 de ce mois, pour une durée indéterminée, par l'Air Namibia, de ses vols vers Luanda, la Compagnie aérienne angolaise, la TAAG, maintiendra ses sept vols hebdomadaires vers la capitale namibienne, Windhoek, a annoncé jeudi, le porte-parole de la compagnie, Carlos Vicente.

"En dépit de la circonstance, la TAAG ne compte pas augmenter immédiatement le nombre de vols vers Windhoek ni vers Johannesburg (Afrique du Sud), étant donné que la South African Airways effectuera son dernier vol vers Luanda le 29 de ce mois", a indiqué responsable.

Abordé par l'Angop, Carlos Vicente a admis la possibilité de renforcer de fréquences de la TAAG vers les régions de l'Afrique australe, en cas de nécessité, éventuellement en mars de cette année.

Dans l'entre-temps, se confiant à l'Angop à ce sujet, l'économiste angolais Gilberto Segunda a affirmé que la suspension des vols de l'Air Namibia et de la SA était une opportunité sublime pour la TAAG de s'imposer dans cette ligne régionale pour accroître son bénéfice.

"Si, d'une part, l'Air Namibia cesse d'offrir des services de cette nature, il s'ouvre clairement une opportunité pour d'autres compagnies, principalement la TAAG, de s'imposer sur le marché namibien, suivant le modèle de gestion parmi les concurrents", a-t-il estimé.

La compagnie aérienne namibienne a supprimé ses vols vers Luanda pour d'éventuelles raisons financières, mais aussi parce que l'Angola est devenu un marché peu rentable, ce qui aurait également motivé la South African Airways (compagnie aérienne sud-africaine) de cesser ses activités à partir du 29 de ce mois.

Dans des communiqués, les deux sociétés justifient que la mesure est due au fait que l'Angola devient un marché économiquement non viable.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.