Congo-Kinshasa: Ébola - L'épidemie reste une urgence de santé publique

Le comité d'urgence sur le virus Ebola a confirmé, le mercredi 12 février, que cette maladie en République démocratique du Congo (RDC) demeure une urgence de santé publique de portée internationale.

Pour le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Tedros, tant qu'il y aura un seul cas d'Ebola dans une région aussi instable et peu sûre que l'est de la RDC, le potentiel d'une épidémie beaucoup plus importante subsistera. Le directeur général de l'OMS a reconnu, par ailleurs, qu'au vu de l'évolution sur le terrain, "les signes sont extrêmement positifs dans l'est de la RDC".

Toutefois, il espère la déclaration de la fin de cette dixième épidémie avant une nouvelle réunion du comité d'urgence. Le coordonnateur général de la riposte à l'épidémie a participé par téléconférence à partir de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, à cette réunion du comité d'urgence en compagnie du directeur général adjoint de l'OMS, le Dr Soccé Fall.

Notons que l'actuelle épidémie d' Ebola, la dixième que le pays ait connue, est la plus longue et la plus meurtrière. Ce qui avait poussé l'OMS a déclaré cette épidémie d'urgence sanitaire mondiale. Depuis le 1er aout 2018 jusqu'aujourd'hui, le cumul de cas à la date du mercredi 12 février est de trois mille quatre cent trente et un dont trois mille trois cent neuf confirmés et cent vingt-trois probables.

Au total, il y a eu deux mille deux cent cinquante-trois décès dont deux mille cent trente confirmés et cent vingt-trois probables. Mille cent soixante-six personnes ont été déclarées guéries. Cinq cent quatre cas suspects sont en cours d'investigation. Aucun agent de santé ne figure parmi les nouveaux cas confirmés. Le cumul des cas confirmés/probables parmi les agents de santé est de cent soixante-six, environ 5 % de l'ensemble de cas confirmés/probables dont quarante et un décès.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.