Sénégal: Mohammed Reza Dehsiri, Ambassadeur d'Iran à Dakar - «Les relations entre l'Iran et le Sénégal sont actuellement en bon état»

13 Février 2020

L'Ambassade de la République islamique d'Iran au Sénégal a célébré, avant-hier soir, à Dakar, le 41ème anniversaire de la révolution islamique d'Iran. D'après Mohammad Reza Dehsiri, les relations entre Téhéran et Dakar sont actuellement en bon état. Cette année, la Grande commission mixte de coopération entre le Sénégal et l'Iran va se tenir à Téhéran

Selon l'Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République islamique d'Iran au Sénégal, Mohammad Reza Dehsiri, les relations entre Téhéran et Dakar sont actuellement en bon état. Il l'a fait savoir, avant-hier soir, à Dakar, à l'occasion du 41ème anniversaire de la révolution islamique de son pays. Le diplomate a évoqué, entre autres, la visite, au Sénégal, du Dr Mohammad Javad Zarif, le Ministre iranien des Affaires étrangères, en avril 2018 et en juillet 2019, et celle du Président de l'Assemblée nationale du Sénégal, Moustapha Niasse, en Iran. Selon lui, ces visites visent à développer les relations bilatérales dans le domaine économique. « J'espère que les relations seront davantage fructueuses dans un avenir proche », a-t-il souhaité.

L'Iran, a soutenu l'Ambassadeur Mohammad Reza Dehsiri, a toujours cherché à approfondir et à renforcer les relations bilatérales avec le Sénégal à tous les niveaux. Le Sénégal, a-t-il rappelé, est le seul pays africain qui accueille l'industrie d'automobile iranienne. Son pays est aussi présent dans d'autres secteurs de l'économie comme l'éducation, avec l'Université scientifique Al-Mustapha qui a formé environ 500 Sénégalais.

Le diplomate a profité de cette fête, qui coïncide avec le 40e jour du martyre du Général Soleimani, pour revenir sur le dynamisme démocratique de son pays, la sécurité au Moyen-Orient, le plan de paix d'Hormoz, la Palestine, l'accord nucléaire iranien. Il est aussi revenu sur les avancés de l'Iran dans les domaines des cellules souches, la génétique, l'aérospatiale, l'intelligence artificielle, les cyber-industries, etc.

Selon le représentant du Gouvernement, le Secrétaire d'État auprès du Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement chargé du Réseau ferroviaire, il est envisagé de tenir, cette année, la Grande commission mixte de coopération entre le Sénégal et l'Iran à Téhéran. Mayacine Camara a, auparavant, salué l'excellence des relations historiques qui unissent les deux pays. Le Sénégal a été le premier pays d'Afrique subsaharienne à ouvrir une Ambassade à Téhéran.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.